HOT on the rocks!

Muscadeath 2023 XXIème édition – 29 et 30 septembre, Vallet

samedi/14/10/2023
1 222 Views

Il n’y a pas que Paris pour les concerts, il y a aussi Nantes et surtout Vallet, ville périphérique qui accueille 3 festivals par an : le Lid Ar Morrigan, Le Muscadeath et Westill. Les trois se déroulent dans la salle  Champilambart. Cette année le Muscadeath a frappé un gros coup avec une programmation lourde et très efficace sur 2 jours. Retour sur ce week end riche en décibels.

Vendredi 29 septembre, 18h (jour 1)
La programmation est black metal. L’ambiance est détendue, il y a plein de copains et ça annonce une bonne soirée, d’autant plus que le beau temps est encore là. La foule est dense avec des personnes venues de partout en France.

Circle Ov’Hell ouvre le bal vers 18h30, je n’aurais pas loisir d’apprécier plus le quatuor qui est un groupe local de black metal, et qui sonne ma foi plutôt bien. La mission d’ouvrir une soirée quand il fait beau est toujours difficile mais il ya quand même un monde raisonnable devant eux.
Moonreich enchaine avec un set est très groovy et ambiant,  tendance post black qui me fait penser à un show de The Great Old Ones. je redécouvre Moonreich et faut avouer que je suis agréablement surprise de ces 40 min.
Aorlhac arrive ensuite, j’adore Aorlhac  (prononcé oryat). C’est un groupe aux mélodies et aux textes riches. Le charisme du frontman est indeniable, le son est bon mais pour Aorlhac c’est un mauvais son, On entend mal la voix du chanteur. Sur les morceaux un enfant perdu et infâme, les chants clairs sont tout sauf clairs, ils sont peu audibles, les mélodies sont plates et peu aériennes. C’est très décevant mais on est toujours content de voir ce groupe. La majorité a adoré le show, probablement que je chipote trop.
Acod arrive enfin. On connait la qualité de leurs prestations et leur show au Hellfest a été un énorme succès et une énorme claque pour beaucoup. Ils ont un nouveau guitariste et c’est son baptême du feu ce soir et quel baptême! Le son est excellent, c’est puissant propre et hypnotisant. Les premiers slams déboulent. Acod se pose en patron ce soir  et met le feu au poudre. C’est la meilleure prestation de la soirée voir du weekend pour moi.
Necrowretch arrive ensuite. Le son est également excellent, un bon Watain like. J’ai toujours esquivé ce groupe en fest pour cause  de  » il y a X qui joue au même moment je vais y aller ». Très heureuse d’avoir enfin pu voir ce groupe. Une bonne découverte assurément.
God Dethroned clôture cette belle premiere journée. La plupart des personnes sont parties, c’est devant un public réduit que le groupe joue. C’est bien dommage car le groupe est très bon. 

Samedi 30 septembre, 15h (jour 2)
La journée s’annonce lourde, le programmation est excellente. Le temps est toujours magnifique, on sort même la crème solaire. Les gens arrivent tranquillement, il y a clairement beaucoup plus de monde que la vieille. C’est une bonne nouvelle pour les organisateurs. Bref aujourd’hui c’est chaleur, muscadet et grosses guitares.

Atrocia entame cette deuxième journée. Une bonne découverte avec de belles envolées mélodiques, c’est dynamique , ca met bien en jambes, la grande majorité des personnes est dans la salle. La journée débute sous les meilleurs auspices.
Iron Flesh , le groupe suivant est dans une dynamique plus lente, plus doom. On retrouve dans cette formation un ex membre de TGOO. C’est un peu dommage d’enchainer sur un groupe plus calme, cela casse un peu l’élan donné par Atrocia. Il en faut pour tous les goûts.
Escuela Grind arrive, a priori pas trop ma scène, mais c’est une excellente découverte. Le jeune groupe américain de hardcore grind avec chant féminin compte deux albums à son actif. La frontwoman a la même énergie que Christina de when reasons collapse. Le groupe donne tout et communique son énergie: ils jouent avec le public demandant circle pits et wall of death. Le groupe fait l’unanimité même parmi certains blackeux, c’est dire.
Skelethal nous fait revenir en terre connu avec un son gras , du growl, des riffs lourds et lent. Un très bon groupe de  Death du Nord de la France et s’en suit Blockheads, le deuxième groupe de grind core de la journée venu de Nancy qui chaufferont la place pour Kronos qui sont actuellement en tournée avec Gorod. 
Gorod déboule 13 ans après leur premier show au Champilambart.  Le son est nickel et comme d’habitude les décibels sont poussés: Gorod n’est pas là pour servir le thé mais pour renverser les tables et faire trembler vos os. Il fait très très chaud dans la salle et pas seulement parce que Gorod met le feu. Il y a une excellente ambiance durant le set, à l’image du groupe : chaleureux, généreux et bourrin.
Les norvégiens de Blood Red Throne viennent enfoncer le clou. Il sont une parfaite mise en bouche avant Carcass. La foule est dense faisant fi de la chaleur et des stroboscopes aveuglants.
Carcass arrive dans une salle surchauffée. Heureusement le frontman a toujours son ventilo perso. Le muscadet a fait son effet sur moi, je n’ai pris aucune note et j’ai juste profité du set. 

Bilan de ces deux jours. Ce 21e Muscadeath est  un très bon cru dans l’ensemble : une bonne programmation, des groupes contents d’être là, une très bonne organisation et un coté merch artisan très sympathiques. Avoir une journée Black et une journée Death avec une majorité de groupes français est une occasion rêvée de découvrir des groupes.
Côté restauration, j’ai particulièrement apprécié la flexibilité des paiements pour la boisson ( jeton ou CB) je n’ai pas testé les sandwichs, en revanche les frites étaient très bonnes bien grillées et en quantité suffisante. Les deux bières proposées ( mélusine et HF IPA) étaient bonnes également et le muscadet traître à souhait ( 2-3 verres et pouff c’est la joie ) Un grand merci aux bénévoles qui ont gardé le sourire tout le week end.
L’ambiance était vraiment très agréable et bonne enfant. Grâce au beau temps beaucoup de personnes ont pu poser leur tentes ou sont venues en camion. 
Je regrette de ne pas avoir assisté au Muscadeath avant. Je compte bien y retourner et je vous conseille d’y aller également, s’il fait beau vous pourrez camper juste à côté!

Leave A Comment