HOT on the rocks!

interview de Stéphane buriez au hellfest 2022

samedi/06/08/2022
244 Views

 LOUDBLAST Hellfest Week end 1. 

C est toujours un plaisir de recevoir notre bubu national

sous une chaleur étouffante dans un box sans clim ni ventilateur.

Et manque de chances ,mon pauvre matos me fera défaut.

Je manquerai pas de finir l interview pour parler de ce futur

album de Sinsaenum !!!

 

ArtnRoll : Salut Stef, ça va ?

Stef : Ca va super bien, oui super bien ! C’était un super concert

ArtnRoll : Comment s’est passé la set hier, en plein cagnard ?

Stef : C’était physiquement très compliqué, pour tous les groupes. La chaleur est extrêmement étouffante, c’est compliqué… C’est compliqué pour tout, pour les instruments qui se désaccordent, on est déshydratés, on ne doit pas faire les cons, pas question de picoler parce que ce n’est pas possible, il faut être très très vigilant.

Moi, j’ai fait une insolation il y a 3 jours, heureusement que c’est arrivé avant qu’on joue. Donc là il fallait que je me mette en mode sécurité. mais malgré tout on a fait un super concert, c’était complètement fou cette date encore, surtout au Hellfest. C’est notre 2e ou 3e fois sous la Altar, la 1ère fois c’était en 2018 je crois. La Altar, c’est un peu notre scène, particulièrement cette année, c’était trop fort ! Le public était incroyable, on a ressenti qu’il se passait un truc. Quand on voit le circle pit c’était une super réponse, ça fait du bien.

ArtnRoll : Vous avez fait une nouvelle setlist pour ce Hellfest ou c’est la même que pour vos précédents concerts ?

Stef : Non, par rapport au temps, on s’est dit qu’en festival, les conditions techniques,… On ne fait pas de vrais balances, donc on a privilégié des morceaux un peu mid-tempo. On a tous réfléchi aux morceaux qu’on avait envie de jouer avec Nicklaus qui nous a rejoint à la basse quand Fred n’est pas là. Le concert était vraiment très fou ! je suis heureux, avant même qu’on ai commencé à jouer, la tente était déjà remplie. C’est jamais gagné d’avance mais là on y était.

ArtnRoll :  Et le remplaçant de Fred, ça s’est bien passé ? Pourquoi n’était il pas avec vous ?

Stef : Très bien !  Quant à Fred, il est occupé, il joue avec KREATOR là. C’est notre bassiste mais il a aussi des obligations avec Kreator et c’est sa priorité c’est normal. C’est quand même un groupe de thrash connu mondialement.

C’est entendu avec nous donc aucun problème et  Nicklaus  le remplace. 

On va aussi avoir un autre changement de line up sachant que Jérôme va être out pendant plus d’1 an parce qu’il s’est engagé dans des projets qui ne sont pas compatibles avec le groupe.

Donc il passe à la guitare, il est aussi guitariste, et on va récupérer un bassiste exceptionnel. Et bien sûr il y a toujours Hervé à la batterie !

ArtnRoll : Et toi le fondateur ?

Stef : Ben oui c’est moi le pilier parce que c’est moi qui ai formé le groupe il y a 35 ans. C’est un groupe où il y a du dialogue.

ArtnRoll : Par rapport à Lords of Flesh hier, c’était le remplacement de Grave, quel est ce projet ? Tu es arrivé le 1er sur scène, tu as joué 2 morceaux, d’où vient ce concept ?

Stef : Ben en fait, Lords of  Flesh c’est tous les gars de Grave sans le chanteur. Ola, le chanteur a des acouphènes donc il ne peut pas faire les concerts, alors au lieu d’annuler les concerts programmés pour Grave, ils ont montés ce projets de reprises en prenant à chaque fois les chanteurs des groupes qui étaient sur les festivals.

Avec Grave, on se connait depuis très longtemps, donc ils m’ont demandé si ça me dirait de jouer avec eux, et c’était bien sûr ! Et j’étais le 1er à jouer, j’ai ouvert le bal, c’était super cool ! Et je leur ai dit : « si un jour vous avez encore besoin de moi pour faire des reprises, n’hésitez pas, c’est un exercice qui me plait ! » Ce qui est super cool, en tous cas, c’est que j’ai pu affronter la chaleur de la scène de la Altar la veille du concert avec Loudblast. 

Je suis arrivé en mode foufou (j’ai tout donné !) mais je me suis pas senti bien au milieu du 1er morceau et je me suis dit « demain faut que je fasse vraiment gaffe »

ArtnRoll : Vous avez participé au Furious Circle près de Lille. J’imagine l’émotion au bout de tant d’années. Tu étais chez toi là !

Stef : Oui là c’était vraiment chez moi.

ArtnRoll : Ca fait combien de temps que tu n’y étais pas allé ?

Stef : Pour y jouer ? Jamais, j’avais jamais joué là-bas. C’était marrant parce qu’on était dans un endroit où j’ai fait toutes mes premières conneries, où j’ai fait mes armes d’adolescent de merde, tu vois ! C’était trop drôle de se retrouver dans ces rues-là où j’étais en mobylette quand j’étais gamin. Et j’étais un petit merdeux ! Et là je reviens pour y jouer ! C’était chouette, j’étais à 1 km de chez mes parents.

ArtnRoll : Pour quelle raison vous n avez pas joué à Nantes ?

Stef : En fait il y a eu un problème de logistique, on devait jouer la veille à Brest et on ne pouvait pas faire que Nantes sans faire Brest. Et comme on ne pouvait pas faire Brest, du coup… Mais on y reviendra. Au démarrage des concerts tout est compliqué, c’est encore un peu le bordel.

ArtnRoll : Vous êtes beaucoup demandés sur les festivals? 

Stef : Oui y’a pas mal de dates, et être en tête d’affiche, on peut faire un vrai spectacle et jouer plus longtemps. Et le nouvel album va arriver bientôt donc on arrive sur des concerts où on va pouvoir faire des choses bien. On a toujours voulu ça dans notre carrière et on ne va pas s’arrêter là.

ArtnRoll : J’ai vu que tu as fait de la pub pour une Web Tv, est ce que ça te manque de re-travailler pour la télé ?

Stef : C’est pas que ça me manque mais s’il y’avait un projet intéressant, pourquoi pas ! Mais j’ai pas le temps pour le moment

ArtnRoll : Et  producteur ?

Stef : oui mais ma priorité c’est Loudblast et le  3e album de Sinsaenum, on aura le temps de l’enregistrer, il est déjà composé. On est sur plusieurs choses en même temps mais pour les faire bien il faut prendre le temps.

art n roll : Les 30 ans de l’ album Sublime dementia approche?

stef: On vas faire une tournée très vite autour de cet album  avec que des morceaux 

            de dementia ; que du bon pour la suite de loudblast

art n roll : Le titre taste me est dans toutes vos setlist depuis le début? 

stef : C est un titre qui en jette sur scène et qui vient d’  un album qui s est bien vendu à l époque 

             c est un morceaux que les gens connaissent et veulent entendre 

art n roll : un dernier mot à ajouter ?

stef : Merci art n roll ;; je vous aimes mais pas trop  ( rires ) 

 

Leave A Comment