Nothing Sacred : No Gods

lundi/21/06/2021
140 Views

Groupe  :  Nothing Sacred 

Album    :   No Gods 

Label      :   Rockshots records 

Sorti le :     16/07/2021

Note    :      14/20

Nothing Sacred !!! Groupe thrash Australien fondé  en 1985 dont le premier et unique 

album est considéré encore aujourd’ hui comme cultissime au pays des kangourous.

En 1989 le groupe décide de se séparer et de s’ occuper d’ autres projets comme hobbs ‘angel of death.

Le titre Deathwish passe encore régulièrement sur les ondes à Melbourne, et on peut parler de phénomène metal chez les puristes et amateurs de speed thrash.En 2012 pour les 30 ans du groupe ;Nothing Sacred à réalisé une série de concerts en compagnie de Paul Di’anno ( ancien chanteur de Maiden).

Puis finalement revenir en 2015 ;un peu comme le cinéma à Georges Miller et sa série Mad Max. Pourquoi pas ! Raviver  la flamme et se faire plaisir avec un nouvel album pour autant qu’ il soit intéressant!

Mais voilà quand on est un vieux bougon comme moi ; on aurait tendance à comparer ce retour sur le modèle d’ un de nos groupe culte des années 80 (  genre sortilège) à l’écoute des classiques deathwish ou let us prey qui faut le dire n’ a rien à voir avec ce nouvel opus!

Alors pour quelle raison avoir gardé le même nom de groupe? et oui j’ aime le son crade et old school de leurs débuts dans le style speed metal.

Attention! pas pour autant que je ne vais pas m’intéresser à ce nouvel album qui sort chez  Rockshots records. On remarque de suite la qualité du jeu des deux guitaristes qui présentent des riffs hard core avec changements de vitesse au fur et à mesure ,des moments lourds proche du son doom et stoner qui nous fait penser à du Alice in chains.

Nous sommes à des années lumières du speed metal de leurs débuts comme sur ce premier titre bien groovy Final crime et son début qui nous rappelle Exodus ,bien pêchu comme on aime avec une  batterie percutante et grosse section rythmique. 

On appriciras les nombreux changements dense sur certains titres  comme Ice et son cotè thrash ou des moments plus sombres sur Oracle dont la voix de James  s’ adapte parfaitement au style.Evoluant aux frontières du thrash ,du grunge et du stoner avec une carrière inégale ,Nothing Sacred est prêt pour de nouvelles aventures avec ce No gods.

Il n’ est jamais trop tard !

Leave A Comment