HOT on the rocks!

VOLBEAT + CLUTCH, 10 Novembre @ Le Bataclan

dimanche/13/11/2011
778 Views

Belle affiche que nous propose ce soir Nous Prod : CLUTCH ouvre pour VOLBEAT. Le concert est complet et les gars du Maryland entrent en scène à 19 h 15. Arrivée trop tard, je rate l’accès au photo pitt. Cela m’apprendra, d’autant plus que ce n’est pas la première fois que le Bataclan avance ses horaires. Déçue, je décide d’abord de profiter du concert de Clutch. Depuis les Hellfest, le groupe a su apprivoiser son public français et peut se permettre de délivrer un set à la fois heavy, groovy, rocky voir de flirter en impro jazz, solo de batterie interminable compris. L’audience hypnotisée, j’en profite pour dégainer mon PtiKon afin d’obtenir quelques clichés pour mon webzine chéri. Retranchée à gauche et non loin des premiers rangs pour shooter tranquillement, je me fais bousculer par un premier maous costaud, puis un deuxième qui lui, s’excuse avec élégance dans la langue de Shakespeare. Et je pense: what’s the fuck are doing James Hetfield in da fucking Bataclan ? Bref !! Remise de mes émotions, je range mon pistolet et finis le concert les yeux fermés, toute ouïe à la superbe performance vocale de Neil Fallon, le Steeve Ray Vaughan blanc… (Quiconque suit la série Raising Hope sur une célèbre chaîne cryptée comprendra. Pour les autres, c’est une blague). Clutch finit son set sur ses tubes devant un public dansant et chantant à tue tête. Les lumières se rallument. Entracte…

 

VOLBEAT entre en scène à son tour et donne de suite le ton. La salle est en effervescence et la température monte de plusieurs degrés. Le timbre de voix de Michael Poulsen est réellement proche de celui du leader des Metallica. Son intégratiion à ce heavy rock n’ roll mélodique peut en choquer plus d’un (et pas une), mais cette fusion prend toute son ampleur live. Pas un pain, pas une fausse note, une énergie incroyable et un rythme endiablé, voilà ce que nous livrent les Danois en mode Elvis. Très loquace, le frontman s’adresse souvent à son public, qui ayant appris ses devoirs par cœur, chante à tue tête le temps d’une reprise de Johnny Cash. » Accoudée au comptoir » j’assiste à un défilé type tee-shirt mouillé, garçons filles confondus venus se désaltérer pour repartir de plus bel dans la fosse. Pot pourri d’extraits de Metallica, Slayer, Motorhead,(Napalm Death ?), un rappel, le très attendu Only want to be with you, l’invitation de quelques fans à monter sur scène et la fête est fini. Volbeat quitte les planches la banane et les os trempés. Un concert très agréable qui fait plaisir à voir et à entendre… un concert quoi !!!

 

Clutch: http://www.pro-rock.com/

Volbeat: http://www.volbeat.dk/2/index.php

 

 

 

Born To Raise Hell 

 

1.                            Find That Soul / Hallelujah Goat 

2.                            Guitar Gangsters & Cadillac Blood 

3.                            Mr. & Mrs. Ness 

4.                            Heaven nor Hell 

5.                            Sad Man’s Tongue 

6.                            The Mirror and the Ripper 

7.                            Mary Ann’s Place 

8.                            A New Day 

9.                            The Garden’s Tale 

10.                       The Human Instrument 

11.                       We Will Rock You / I Want to Break Free 

12.                       Radio Girl 

13.                       Rebel Monster 

14.                       Still Counting 

15.                       River Queen 

16.                       16 Dollars 

17.                                         Encore:

17.                       A Warrior’s Call 

18.                       Fallen 

19.                       Thanks 

20.                       I Only Want to Be with You / Boa [JDM] 

21.                       Pool of Booze, Booze, Booza

Leave A Comment