HOT on the rocks!
Interview de abduction (mardi/19/12/2023)
interview de black river sons (mardi/07/11/2023)
Interview avec Dave Ellefson (mercredi/01/11/2023)
crooked teeth

Chronique de Crooked Teeth – Papa Roach

lundi/22/05/2017
1 191 Views

Groupe : Papa Roach
Album : Crooked Teeth
Label: Eleven Seven Music
Date de sortie: 19 mai 2017
Note: 14/20

Papa Roach revient sur le devant de la scène néo-métal avec un neuvième album intitulé « Crooked Teeth ».  Un opus dans la grande lignée de ce que fait le groupe depuis maintenant 20 ans. Un son toujours rock et bien produit, agrémenté d’effets electro, de beaucoup d’énergie et de quelques invités.

Pas de prise de risque notoire, mis à part un morceau quelque peu différent de ce qu’on a l’habitude d’entendre du groupe : « Sunrise Trailer Park ». Un duo avec le rapper Machine Gun Kelly, qui propose un texte sombre sur un fond musical plus lent, avec une ligne de basse accrocheuse et un refrain très pop.

Chaque titre suit un schéma bien défini, comme la quasi-totalité des morceaux du groupe : une intro, une répétition du combo couplet/refrain, un pont et une reprise du refrain. Il serait pourtant intéressant de sortir de ce format. Jacoby racontait en interview, il y a quelques semaines, qu’il voulait sortir de la boite avec cet album, pour offrir quelque chose de plus percutant, qui permettrait à Papa Roach de sortir un peu du lot. Le groupe dit avoir bien conscience que la scène Metal Alternatif est très dense, et qu’il faut savoir se renouveler pour durer.

Mais alors pourquoi produire un album aussi aseptisé ?

« Crooked Teeth », est une succession de titres d’environ 3 minutes, avec de bons riffs, des refrains qui restent en tête et une voix qui alterne entre rap et chant. Jacoby maîtrise parfaitement les différentes techniques de chant, et donne de la voix claire sur « Periscope ». Un titre (très Pop) réalisé en duo avec la chanteuse Skylar Grey. Les morceaux sont presque tous mid-tempo, et manquent d’incisivité. La rage et la fureur du groupe ne se retrouvent pas dans des titres trop formatés à la production léchée. « Traumatic » est un bon exemple de ce que Papa Roach peut offrir, un refrain bien trempé, une voix claire qui ressort sur les passages calmes et des lignes mélodiques bien distillées. Côté textes, Papa Roach laisse la part belle à ses thèmes de prédilection: isolement, abandon, paranoïa,  mais montre un peu des dents sur « American Dreams » sans aller trop loin dans la dénonciation.

La promotion de l’album met en avant les single « Crooked Teeth » et « Help », qui sont plutôt réussis et rentrent bien dans le crâne. Si vous aimez les lapins et les clips un peu barrés, je vous encourage à visionner la vidéo de « Help ».

En définitive, « Crooked Teeth » aura sûrement du mal à conquérir de nouveaux fans, en décevra peut-être, mais reste un album de « pur Papa Roach » plutôt agréable. Le groupe sera à l’Olympia le 13 octobre prochain pour défendre cet opus.

 

Leave A Comment