HOT on the rocks!
itw de embryonic cells (dimanche/15/11/2020)
INTERVIEW D’ ARKAN (lundi/19/10/2020)
Interview avec Tin-tin (mercredi/14/10/2020)

Six Feet Under / Graveyard Classics IV – The Number of the Priest

vendredi/20/05/2016
842 Views

SFU

 

Groupe: Six Feet Under
Album: Graveyard Classics IV – The Number of the Priest
Date de sortie: 27 mai 2016
Label: Metal Blade Records

 

 

Au cas où tu ne le saurais pas, Six Feet Under est un groupe de death metal américain, plus précisément originaire de Tampa en Floride, État connu pour servir de berceau à une pléiade de groupes du même style musical et des retraités attirés par le soleil, formé en 1993 (le groupe, pas l’État ou les retraités). Dans un premier temps, le groupe est un projet parallèle du chanteur de Cannibal Corpse, Chris Barnes et du guitariste Allen West d’Obituary. Au départ, Six Feet Under crée ses propres titres avec succès. Et en 2000, le groupe se met à reprendre des morceaux de rock façon Death Metal sur des albums intitulés « Graveyard Classics ». L’album qui nous occupe aujourd’hui en est la 4ème variation sur le même thème. « Graveyard Classics IV » donc. Et cette fois, l’attention est portée sur deux groupes cultes des années 80-90, que tu connais évidemment si tu aimes le Heavy ! Car Six Feet Under a choisi de reprendre 5 titres de Judas Priest en face A, et 6 de Iron Maiden en face B. Façon Death Metal. D’où le titre, The Number of the Priest. Je ne te ferai pas l’insulte de te l’expliquer. Je suis taquine, mais quand même.

Perso, je suis team Maiden sans aucun conteste. J’aurais pu être ultra fan de Judas Priest et de son attirail queer-SM, mais à l’époque, on n’avait ni Youtube ni beaucoup de brouzoufs à dépenser. Il fallait donc bien faire des choix.

Bref, revenons à nos moutons Death Metal. Ce qui est vraiment jouissif dans cet album, c’est de sentir que les membres de Six Feet Under sont fans avant d’être musiciens. Il semble qu’ils ont choisi soigneusement les titres qu’ils allaient mettre à leur sauce, ceux qu’ils avaient chanté à tue-tête comme chacun d’entre nous, fans de ces groupes qui remplissaient et remplissent encore des stades !

Alors évidemment, ce qui est aussi une facette super chouette de ces reprises, c’est de passer du chanson lyrico-épique de Bruce Dickinson ou de la voix de Rob Halford, qui peut couvrir plusieurs octaves, à un growl chtonien mais tout aussi sympathique à écouter. Les vocalises remplacées par un growl groovy et on peut même assister à un début d’envolée de la voix, toujours en growl, un bel exploit !

Ça donne très envie de se repencher sur les Graveyard Classics, particulièrement celui dédié à la reprise de Back in Black de AC/DC (oui oui je suis aussi super fan de AC DC, mais qui ne l’est pas ? ).

The Kat

PS : la liste des titres pour te donner envie :

Side A: Judas Priest
01. Night Crawler
02. Starbreaker
03. Genocide
04. Invader
05. Never Satisfied
Side B: Iron Maiden
06. Murders in the Rue Morgue
07. Prowler
08. Flash of the Blade
09. The Evil That Men Do (ma préférée :3 )
10. Stranger in a Strange Land
11. Total Eclipse

Leave A Comment