HOT on the rocks!
itw de embryonic cells (dimanche/15/11/2020)
INTERVIEW D’ ARKAN (lundi/19/10/2020)
Interview avec Tin-tin (mercredi/14/10/2020)

Thy Catafalque – Sgùrr

mardi/10/11/2015
714 Views

Thy-C

 

Groupe: Thy Catafalque

Album: Sgùrr

Date de sortie: 16 octobre 2015

Label: Season of Mist

Note: 16/20

 

Formé en 1998 en Hongrie, Thy Catafalque est un groupe d’Avant-Garde metal composé, à l’origine, de Tamás Kátai et János Juhász, ce dernier ayant fini par quitter la formation il y a quelques années, laissant Tamàs seul maître à bord.
Le désormais projet solo de ce personnage multi-instrumentiste sort donc, en cette presque fin d’année 2015, son 6ème album intitulé « Sgùrr ».

Même si je trouve que l’étiquette « Avant-Garde » a tendance à être utilisée comme fourretout pour beaucoup de groupes difficilement classables, il faut bien reconnaître le côté très… eh bien… avant-gardiste justement de la musique de Thy Catafalque sur ce nouvel album. On y retrouve en effet beaucoup d’éléments issus de plusieurs styles différents, allant du doom au black metal, tout en faisant quelques détours par l’electro, le folk et le progressive. Un autre élément peu anodin est l’utilisation très sporadique du chant, parfois absent mais ne semblant jamais vraiment manquer car utilisé en retrait comme une couche mélodique supplémentaire.
Parlons-en d’ailleurs, des couches… car sur cet album, il y en a mais alors… beaucoup! En effet, la structure des morceaux est ici à mille lieux des classiques enchaînements de couplets-pont-refrains. Oscillant entre 3-4min pour certains et culminant même à 16min pour deux d’entre eux, on peut parfois perdre ses repères dans ce voyage. Et c’est d’ailleurs le terme approprié pour parler de ce disque : Sgùrr ne se contente pas de simplement enchaîner des chansons. Ce disque vous donne la sensation d’être emportés progressivement dans un voyage intense où les mélodies et les styles se chevauchent au fur et à mesure de l’écoute, comme des horizons changeant le long d’une longue route. Le groupe (comprendre : son leader et ses invités occasionnels) arrive d’ailleurs étonnamment bien à passer d’un style à l’autre sans que l’on ne ressente une cassure trop abrupte lors des transitions. Les différentes atmosphères qui parcourent l’album s’enchaînent sans heurt et celui-ci est finalement assez facile d’accès, ce qui est un très bon point dans un style parfois fort hermétique pour les non-initiés…

Si vous n’êtes pas familier avec l’Avant-Garde, Sgùrr est une excellente entrée en matière et je salue le travail de son leader qui a su en faire une œuvre variée et accessible.

Leave A Comment