HOT on the rocks!

Danko Jones –> Rock’n Roll is Black & Blue

lundi/10/09/2012
1 007 Views

DankoJones_RocknRollisBlackBlueQuand le maitre de céans m’a demandé de chroniquer le dernier album de Danko Jones, je peux t’avouer que j’étais jouasse ! Danko et moi on s’est connus à un concert de Motorhead. Il jouait en première partie et moi j’ai eu un gros coup de cœur pour son style rock bien graisseux, teinté d’un poil de groove, efficace !

A la première écoute de Rock & roll is black and blue, la fatigue accumulée après une semaine de glande intense au taf s’est évaporée. Le son de ce groupe fonctionne donc toujours aussi bien :
Always away nous offre une intro hommage à AC/DC, Don’t due this a un petit goût de I love Rock n’ Roll. Legs lui, est une ode à l’amour que porte Danko aux.. jambes (t’aurais pas deviner si je ne t’avais pas dit, hein !), les jambes qui plus elles sont longues, plus il devient stupide.
Concieted te met un coup de boost qui devrait tenir au moins jusqu’à la fin de l’album.

L’album s’écoute avec gourmandise, trop vite à mon goût, mais fait bien son office : il est ici question de Rock n’ Roll, dans la pure tradition des prédécesseurs que les membres de Danko Jones révère. Les chansons claquent comme un coup de fouet et s’arrête de façon abrupte pour laisser la place au morceau suivant, tout aussi mordant.
Juste une petite frayeur avec l’intro de I believe in God, j’ai bien cru qu’il s’agissait d’un duo avec feue Whitney Houston. Ouf, non, juste un autre morceau à propos d’un mec qui se fait passer pour très pieux pour draguer une fervente adepte du Grand Mec là-haut.
Chaque morceau se démarque, te chope dès la première note et te file une bonne dose d’énergie bien jouissive.

Alors ok les thèmes abordés sont basiques, presque digne d’un collégien, mais on n’est pas là pour sauver le monde, (écoute bien les paroles de la chanson I don’t care), on a autre chose à faire, des choses incluant des jambes, du fun et du rock! Danko Jones nous faire revenir aux fondamentaux et ça fait du bien !

By The Kat

Leave A Comment