HOT on the rocks!
itw de embryonic cells (dimanche/15/11/2020)
INTERVIEW D’ ARKAN (lundi/19/10/2020)
Interview avec Tin-tin (mercredi/14/10/2020)

AQME -> Epithète, Dominion, Epitaphe

mercredi/11/04/2012
633 Views

AQME_EpitheteDominionEpitapheAprès 10 ans de tournée, 100 000 albums vendus, un DVD live, Aqme nous livre son nouvel album : « Epithète, Dominion, Epitaphe », résolument métal !

 

En effet, le CD lancé, c’est Idiologie (qu’on pouvait entendre sur les ondes de OuiFm avant la sortie de l’album) qui envoie la sauce avec un chant hurlé calé sur un son brutal et pesant, une batterie puissante et des guitares saturées et rapides. Une mise en bouche alléchante qui donne envie d’aller plus loin, d’autant plus que les paroles, bien que rauques restent audibles et compréhensibles, de quoi chanter à tue tête lors des prochains concerts. La suite sent Aqme tel qu’on connaît : le deuxième morceau « Quel que soit le prométhéen (ou le nihiliste) » reprend les riffs de guitares habituels et le chant suit son cours. Petite surprise sur « My English is pretty bad », sur lequel on peut entendre Mister Stéphane Buriez (Loudblast) au chant ainsi que Junior Rodriguez. Des petits arrangements de guitares, tels que ceux d’ « Adieu ! », ou encore de « Luxe Assassin », ajoutent une pointe mélodieuse à l’ensemble. Sans parler de la production de qualité dont Aqme a bénéficié pour cet opus, grâce à M. Magnus Lindberg (Cult Of Luna). On termine l’album avec un morceau plus calme, « 110,587 », assez progressif par rapport au reste, avec un chant et des guitares clairs.

 

Au final, c’est un album très propre que nous fournit AqMe, bien produit et innovant, à écouter pour découvrir ou redécouvrir ce groupe qui donne le ton de la scène métal française depuis 10 ans.

 

By Hermine.

Leave A Comment