ITW avec Laurent KARILA – HELLFEST – Vendredi 28 Juin 2024

mercredi/10/07/2024
278 Views

« Psychiatre, mais également addictologue, auteur de nombreux livres et conférencier, porte-parole de l’association SOS Addictions et intervenant régulier dans l’émission Ca commence aujourd’hui, Laurent Karila est également un très grand fan de métal et c’est avec un plaisir et une admiration sans faille que j’ai pu échanger quelques instants (trop courts à mon goût…) avec lui ce vendredi 28 juin, seconde journée du Hellfest. Après la lecture de nos échanges, deviendrez-vous Addict ou pas à ce grand monsieur ?

Art’N’Roll : Bonjour Laurent ! C’est un plaisir de te rencontrer et merci de répondre à mes questions ! Tu vas bien ?

Laurent Karila : Merci ! toi aussi ?

Art’N’Roll : Ton nouveau livre « Docteur : Addict ou pas ? est paru cette année. Je l’ai d’ailleurs acheté car étant mère de famille, cela m’a paru très intéressant d’avoir tes conseils.

Laurent Karila : Ils ont quel âge tes enfants ?

Art’N’Roll : Ma fille 11 ans et mon ado, accro aux écrans,13 ans (rires)

Laurent Karila : oui c’est sûr c’est la génération

Art’N’Roll : du coup je lui ai fait lire ton livre !

Laurent Karila : Ah oui ! Carrément !

Art’N’Roll : Oui il aime bien les lectures compliquées (rires). Mais pour en revenir à ton livre, quel est le bilan depuis sa sortie ? As-tu eu des retours des gens qui l’ont également lu et qui se sont retrouvés dans les différents points que tu abordes ?

Laurent Karila : Alors de base le bouquin est plus axé sur les comportements que sur les addictions. J’ai eu en effet des retours très positifs et tous les gens qui le lisent peuvent le faire dans n’importe quel sens et ils se disent j’ai déjà été comme ci ou j’ai déjà fait ça, oui c’est vrai je suis comme ça, j’ai fait lire le livre à mes enfants…

Art’N’Roll : Quel conseil donnerais-tu alors aux parents qui te disent qu’ils ne savent plus comment faire pour que leurs gamins lâchent un peu les écrans, téléphone, console,…

Laurent Karila : tout d’abord la question à se poser, c’est comment l’écran est arrivé entre les mains de l’enfant. Et les parents doivent être des modèles par rapport à la consommation des écrans, c’est là que doivent se poser les bases. Il faut évaluer le contexte, le type d’usage, si c’est pour le scolaire, tout ça et surtout le sommeil. Et c’est à partir de là que l’on va pouvoir donner des conseils. Mais c’est une génération qui ne peut pas vivre sans écran.

Art’N’Roll : Tu as tout à fait raison. C’est une vraie drogue ! Selon toi, cela aura-t-il un impact sur leur vie future ?

Laurent Karila : Tant qu’au niveau scolaire cela fonctionne et qu’ils font un peu de sport, si tout se passe bien, ça devrait aller.

Art’N’Roll : Merci pour tes conseils ! Et donc te revoilà au Hellfest ! Qu’as-tu prévu de voir ?

Laurent Karila : Oui ! et bien tout à l’heure il y a Steel Panther, demain Malmsteen, par exemple. Y’a aussi Metallica, les copains de Mass Hysteria.

Art’N’Roll : Génial ! Que des bons moments à passer alors !

Art’N’Roll : Je te remercie beaucoup pour le temps que tu m’as accordé et je vais abuser en te demandant si tu veux bien me dédicacer ton livre (rires)

Laurent Karila : Merci beaucoup à toi et avec grand plaisir !

Leave A Comment