HOT on the rocks!

Interview avec The T.A.W.S. Hellfest – 25 juin 2022

jeudi/28/07/2022
199 Views

Tout au long de l’année civile et qui plus est lors du festival, le Hellfest met sa notoriété ainsi que ses moyens communicationnels à disposition d’autres acteurs de la scène musicale française et assimilée (festivals, assos, entreprises, causes… et last but not least artistes). Le groupe d’alt rock The T.A.W.S., lequel ne se produisait pas sur scène, était néanmoins et dans ce contexte présent à Clisson en vue de promouvoir leur deuxième album « From Ashes » (sortie le 8 juillet 2022). Originaire de Niort, The T.A.W.S. se présente comme un « Alternative Rock Band from French West Coast ». La chanteuse du quintet, Elodie, œuvre et a œuvré dans diverses boîtes de promo, son amabilité et sa disponibilité ayant contribué à son agréable réputation… Ce fût donc un plaisir d’écouter celle-ci nous présenter The T.A.W.S. le samedi 25 juin à 12 heures à l’espace-presse, les autres membres du groupe à l’unisson silencieux à ses côtés…

 

Art’N’Roll : Alors, peux-tu nous présenter The T.A.W.S. s’il te plaît ?

Elodie (Chant) : The T.A.W.S. est un groupe niortais, fondé en 2011, où le son est celui du rock alternatif. Nous enrichissons cela de touches punk et metal. Il y a Ben et Victor aux guitares, Romain à la batterie, Charley à la basse et moi au chant.

ANR : Le line up est-il le même qu’en 2011 ?

E : Non (Rires) Nous avons changé de guitariste, de bassiste et il n’y a pas longtemps de batteur. Nous ne sommes plus que deux du line up original.

ANR : Quelles sont tes influences en tant que chanteuse ?

E : Les Red Hot Chili Peppers sont mon groupe préféré. J’aime aussi Papa Roach, Architects, et je dirais que Chris Cornell est mon chanteur favori.

ANR : Quel est l’emploi du temps de The T.A.W.S. cet été ?

E : Nous sortons notre deuxième album, « From Ashes », le 8 juillet, le 9 nous organisons notre soirée de lancement à l’OX Taverne de Niort, et nous sommes en train de caler des dates de concerts.

ANR : Votre album a été précédé de sorties de simples…

E : On a effectivement sorti un premier simple en mai, et un deuxième, « The Roller-Coaster » en juin. Le premier s’intitule « Mindgame », et nous l’avons choisi parce qu’il est représentatif de ce que nous sommes capables de faire, il y a un côté calme, une montée et un côté fort. Ce titre montre bien notre évolution sonore depuis le premier album, et j’apprécie aussi particulièrement le message qu’il porte, il évoque une lettre de suicide.

ANR : Quels sont les autres sujets que vous abordez ?

E : « Mindgame » a été coécrit avec Ben, les paroles des autres morceaux sont de moi. « The Roller-Coaster », notre deuxième simple, évoque quant à lui les montagnes russes de l’existence, la vie n’est pas toute droite, elle n’est pas simple, et il faut réussir à franchir les choses, le message étant toutefois assez optimiste. Une autre chanson, « Illusion Once Again ! », évoque les abus : il faut savoir profiter de tout sans dépasser ses limites, et également être capable de surmonter les abus, de remonter à la surface…

ANR : Vous êtes un groupe niortais, j’ai beau réfléchir depuis tout à l’heure, je ne connais pas de groupe niortais… Avez-vous des exemples en tête ?

E : (Du tac au tac) Colours in the Street ! C’est un groupe qui est davantage pop – rock que nous, un peu à la Coldplay… Voilà… Après, ce sera plus sur Poitiers et alentours que tu auras des groupes… Nous ne sommes pas très loin de ces villes finalement…

ANR : Que manquerait-il à The T.A.W.S. aujourd’hui ?

E : Une aide au niveau du booking

ANR : Le message est passé…

E : (rires)

ANR : Et dans l’immédiat, quels artistes comptez-vous voir ?

E : Ayron Jones, curieuse de voir ça ! Et sinon les Guns ce soir ! Et aussi Airbourne, qui avait joué le week-end dernier, et qui repasse aujourd’hui ! Le week-end dernier, ils avaient joué à une heure du mat’ et aujourd’hui ils passent à dix-neuf heures… Demain, je veux également voir Spiritbox…

ANR : Tu as raison, Courtney LaPlante est un personnage très intéressant… A toi le mot de la fin !

E : J’espère à très vite sur les scènes pour défendre notre deuxième album, j’espère que celui-ci va vous plaire, et on se tient connectés !

ANR : On se tient connectés !

Leave A Comment