Explicit Human Porn – In Excexx

dimanche/06/09/2020
179 Views

Groupe : Explicit Human Porn
Album : In Excexx
Label :
Date de sortie : 9 septembre 2020

On est le 12 août 2020, la canicule est installée depuis quelques jours et on attend l’orage avec impatience. C’est le jour que je choisis pour une première écoute de l’album de Explicit Human Porn, « In Excexx », après un coup de fil à un fournisseur d’électricité et de gaz escroc (si tu veux éviter l’arnaque, un indice : ils sont suédois).

Bref, j’ai chaud, je suis énervée, et étonnamment, ce que j’entends est tout à fait dans le même esprit. On parle donc d’Explicit Human Porn, groupe parisien de rock métal industriel créé en 2016. Leur EP rassasie instantanément ma soif d’intensité en cette période de langueur généralisée. Et pourtant, on ne peut pas dire que mes goûts tirent vers l’électro ou les groupes à chanteuse.

Mais là, on est dans la rythmique brutale et les riffs rageurs. Même la basse est tendue comme un arc, en particulier sur le titre « Madmeds ».

Et la voix de Lowe North est juste parfaite. Froide comme Greta Garbo mais puissante comme Till Lindemann, elle peut passer sans aucune difficulté du chant clair au chant growlé qui t’envoie une dose massive d’énergie ! Même par ce temps caniculaire et poisseux, j’ai envie de sauter partout !

Et si je cite Rammstein, ce n’est pas un hasard. Le groupe cite les Teutons pyrotechniques comme influence majeure de leur musique. Ils leur rendent d’ailleurs hommage avec la reprise de « Keine Lust ». La version Explicit Human Porn est différente, bien évidemment, il est difficile d’égaler Rammstein et sa grosse artillerie. Mais pour autant, Explicit Human Porn ne dépare pas.

Un mot sur la pochette et son burger dégueulant blisters de médicaments divers et variés sur le point d’être avalé par une bouche maculée de ketchup. Ca donne presque faim !

Explicit Human Porn a beau parler de « lourdeur aliénante » et de fatalisme pour se décrire, je trouve dans chacun de leur morceaux une vitalité qui manque à beaucoup de groupes. On pourra juste leur reprocher un manque de variété dans les 7 titres que compte l’EP, mais franchement, pour un premier opus, c’est plus que satisfaisant !

Tags

Leave A Comment