HOT on the rocks!

Interview avec Régis de Survival Zero

samedi/16/05/2020
104 Views

I

 

ART N ROLL : Salut régis, peux-tu nous présenter ton parcours personnel

REGIS : je fais de la guitare depuis environ 25 ans, et je fais partie  de plusieurs projets de groupes locaux de metal atmosphérique et hard core. Une belle présence sur ma région en champagne. Tous mes nouveaux comparses qui sont aussi des activistes de la scène locale. Et qui naturellement a donné naissance à SURVIVAL ZERO.

ART N ROLL : vous venez de plusieurs groupes tout à fait différents dans le passé ; je pense Par exemple à EMBRYONIC CELLS ?

REGIS : exact, tu as THIBAULT notre batteur qui a joué dans SHREDDING, un groupe de death technique ; PIERRE faisait partie de EMBRYONIC CELLS et aussi DISCONNECTED ; Je peux te dire que TROYES est un grand village, tout le monde se connait. On essaye de le faire vivre du mieux qu’on peut (rires)

ART N ROLL : vous vous êtes beaucoup inspiré d’œuvre littéraire dans votre premier album comme Isaac Asimov, Kafka, voir du film 2001 l’odyssée de l’espace ?

REGIS : le monde de la science-fiction est une inspiration globale de tous les membres du groupe ; c’est principalement PIERRE qui a écrit les textes ; il s’est inspiré de toutes ces références pour en tirer un concept album.

ART N ROLL : Survival Zero fait partie de cette scène hardcore dont on remarque un intérêt profond pour ce style de metal ?

REGIS: je rejoins ton avis ; nous avons tous été inspirés, grandis avec la scène metal des années 2000 ; ce sont des influences qui ressortent beaucoup ; pour ma part j’ai quelques années de plus que les autres membres ; je me rends bien compte que nous avons tous été bercés par le même style de metal ; même livres, même films, tout un ensemble de culture qui se trouve dans notre musique. Mais on voit bien que les années 80 reviennent ; en 90 j’avais 10 ,12 ans, j’ai commencé à écouter les musiques des années 80 qui sont revenues dans les années 2000 avec un côté thrash et qui sont toujours présente à l’heure actuelle avec un coté toujours aussi direct.

ART N ROLL : sur une radio, vous avez concocté une playlist de vos groupes préférés, tous styles confondus, et on trouve des formations cultes comme DISSECTION, KRONOS, DECAPITED ; et un titre de METALLICA ?

REGIS : oui c’est clair ,nous avons tous des horizons différentes, dans tous styles de metal, mais il est clair que METALLICA reste présent, c’est le socle, la référence à l’ensemble du groupe. Le morceau ENTER SANDMAN est pour moi une des raisons de ma passion pour la guitare. Le cheminement normal du metal, ça se ressent dans les musiques actuelles ; la base du thrash.

ART N ROLL  : votre premier clip THE ASCENSION est vraiment très sombre ; ce personnage emprisonné dans une secte. Tu peux m’en dire plus ?

REGIS : afin de situer le ton de l’album ; tout s’articule autour de PIERRE notre chanteur ; il a eu un passage à vide. Au niveau musical et personnel. Du coup il se sert de son ressenti. Une petite dépression, et il en parle ouvertement, les textes sont vraiment écrits autour de cette période de sa vie. Ce moment où tu peux te sentir oppressé. OLIVIER GOBERT, le réalisateur a réussi à mettre en image le ressenti du morceau tout à fait naturellement.

ART N ROLL: PIERRE LE PAPE (Melted Space) a participé au projet ?

REGIS: oui c’est un grand ami à nous ; il était présent pour le tournage ; car notre bassiste à du partir pour des raisons familiales. Pour la petite histoire, PIERRE est un des personnages en capuche. Nous nous connaissons depuis très longtemps, j’ai joué avec lui dans un petit groupe avec LUCY de MELTED SPACE. Faut savoir que Pierre le chanteur et Pierre le bassiste (beaucoup de pierre, rires) faisaient partie d’un même groupe avec Pierre Le Pape au clavier.

ART N ROLL  :  les deux instrumentaux de l’album sont énormes. Vous aimez ce style d’exercices ?

REGIS: ce sont deux morceaux ou nous avons travaillé tous ensemble au fur et à mesure des compositions, l’envie de rajouter des atmosphères, une ambiance assez spéciale, des petits interludes pour vite débouler sur un titre efficace, ça on adore tous. Sur LOST IN ERI par exemple tu vas retrouver des riffs sur FOUNDATION ; idem pour COLD SPOT . C’est vraiment sympa à jouer. Nous aimons prendre notre temps pour composer. Si l’un d’entre nous à l’idée d’un riff, on va chacun le travailler de notre côté pour en tirer le meilleur. On va le jouer différemment ; l’interpréter d’une autre façon que cela reste cohérent dans la musique.

ART N ROLL: DEGENERATION est vraiment d’une efficacité proche de la perfection qui ressemble à du MACHINE HEAD,  je ne me trompe pas ?

REGIS: oui c’est vrai … ce titre est le plus énergique de l’album. Il est long et varié ; cela représente ce l’on fait. Son tempo est plus rapide que les autres ; ce qui donne son originalité, avec une grosse influence thrash 2000. Pour nos futures productions, on ne sait pas encore quelle direction prendre mais ce titre pourrait nous influencer.

ART N ROLL: La raison du choix de MATT (guitariste de WILD) pour la production ?

REGIS : oui car nous avons souvent joué avec MATT et de mon côté avec mon groupe de metal hard core. Pierre le chanteur a fait connaissance avec MATT et son studio ; et il a tout de suite cerné ce que l’on souhaitait ; et nous avions déjà écouté sa musique ; et ça correspondait bien avec l’esprit de SURVIVAL ZERO. Pour ceux qui ne le connaissaient pas ; le feeling est bien passé. Vraiment agréable de bosser avec lui ; et en plus, il a apporté quelques idées pour les ambiances.

ART N ROLL: Votre album est sorti le 24 avril dans un contexte particulier malheureusement,

REGIS : Nous sommes partis du principe que c’est un premier album que personne n’attendait. Après j’ai envie de te dire pourquoi finalement repousser la sortie ; les gens vont avoir du temps pour l’écouter. Personnellement suis en télétravail ; du coup je peux mettre un peu plus de musique un peu plus fort sans déranger mes collègues (rires) …. On peut rester plus longtemps sur les réseaux vus que les gens sortent un peu moins. Nous avons pris notre temps pour sortir l’album. Tout était planifié, les dates de concerts, les soirées genre release party, bref ça n’aurait pas été nécessaire de repousser la sortie de l’album. Dès la rentrée si tout va bien nous allons nous concentrer sur les concerts.

ART N ROLL : une tournée était prévue ?

REGIS : pas mal de dates prévues jusqu’ au mois de juin, et faire une pause pour une paternité attendu par un des membres du groupe ; et du coup toutes les dates sont reportées, et d’autres en standby !!!! Pour nous il s’agit de petites dates, pas des grands rassemblements

ART N ROLL : la pochette de votre album a été réalisé par CERHNAC, plus spécialisé dans les affiches de concerts ?

REGIS: il fait partie aussi de la scène metal de Troyes depuis bientôt 25 ans ; il est illustrateur de métier et comme on le connait bien les choses se sont faites naturellement ; vu que c’est un bon ami à nous tous, il a bien compris ce que l’on voulait tout en cernant bien le projet.

ART N ROLL : Je te laisse le mot de la fin , un message à faire passer ?

REGIS : Nous espérons voir bientôt tout le monde sur les routes. C’est le but de notre projet, nous avons à cœur de nous produire sur scène. On est impatients de retrouver tout le monde autour d’une bière.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Leave A Comment