HOT on the rocks!

Chronique de l’EP Look at the Sky – Point Mort

lundi/28/08/2017
963 Views

 

Album:  Look at the Sky

Groupe: Point Mort

Point Mort est un groupe de Post-Metal fondé en 2014 par des membres composites, issus de la scène parisienne (In the Guise of Men, Parween, Cowards, Escape from Paris …). Le groupe sort son premier EP, « Look at the Sky », enregistré live, mixé par Sylvain Biguet (Comity, Revok, Klone) et masterisé par Nick Zampiello (Isis, Rosetta).

Point Mort se définit comme une initiative qui raconte « la tragédie de la Terre et de ses hommes. Les affres d’un parcours au sein du labyrinthe qu’ils ont construit dans leur esprit et au-delà, mais où l’espoir reste permis si on ose lever la tête pour regarder le ciel. » Si l’artwork de l’EP est très cohérent avec cette description, qu’en est-il de la musique ?

Avec Ophelia, L’EP démarre tout en finesse, l’auditeur se plonge dans une ambiance éthérée avec quelques accords de guitare aériens et une voix fluette. Le morceau monte vite en puissance, abandonnant la douceur du début au profit d’un déferlement vocal. C’est exactement ce qui est projeté par cet EP dans son ensemble. La tension initiale, laisse place à des mélodies plus affirmées, qui prennent leur envol dans les deux derniers titres.  L’influence Hardcore se retrouve particulièrement dans « Earth Descent », où rage et agressivité prennent le devant avec une intensité indéniable, que viennent briser des errances vocales.

Point Mort respecte les codes du genre, alternant passages mélancoliques et violence, sans suivre de schémas de construction prédéterminés. Le tout rappelle fortement ce que peux proposer des groupes comme Oathbreaker ou Amenra. C’est la voix de la chanteuse Sam, alliant force et fragilité, qui vient saisir nos oreilles. Son chant clair amène e la douceur à cet univers sombre et froid comme dans « Make The Loop Circle Plat » embellies par le chant tout en vulnérabilité de la chanteuse adoucissent parcimonieusement l’atmosphère sombre et violente de Look At The Sky.

L’EP dévoile un post-hardcore torturé et hypnotisant, sans être pourtant autant révolutionnaire.  La recherche de sonorités minimalistes, mais complémentaires apporte un peu de fraicheur à cet opus. L’énergie et la sensibilité déployés donnent envie de découvrir le groupe sur scène.

Tags

Leave A Comment