HOT on the rocks!

Spécial Hellfest: Et sinon, côté camping, ça donne quoi?

lundi/18/06/2012
1 206 Views

Le Hellfest approche à grand pas cette année! Et nous sommes tous chaud comme la braise!
Les préparatifs ont été fait la veille du départ à l’arrache comme tous les ans, mais je constate tout de même que mon sens de l’organisation s’arrange avec les années!
Départ de chez Elisa jeudi matin 8h pour rejoindre une bande de joyeux lurons qui nous ont gentiment proposée de nous Co-voiturer jusqu’à Clisson. Une clope et une redbull le temps de faire connaissance et remplissage de la voiture (c’est à ce moment qu’on se rend compte qu’on est tous des pros du tetris). Et c’est ENFIN le départ tant attendu.
Notre pilote (un allemand de la 40aine qui vient spécialement pour le Hellfest) nous berce à coup de doom et de pause bière (enfin pour moi…. Café pour les autres).
On approche de Clisson tranquillement on commence à voir des « trucs du Moyen-Age »…. Merci Elisa…. Pas d’embouteillage, juste quelques voitures pleines de métalleux. Arrivés sur la nouvelle aire de parking on se laisse guider par les Super-Bénévoles pour garer la toto-mobile dans un pré entouré de vaches et d’un veau qui ressemble vraiment pas à sa maman.
Le chemin entre le parking et le festival a été putain de trop long, avec de jolis obstacles à franchir…. L’enfer commençait ici.
Passage obligatoire pour aller chercher son bracelet (et là j’ai été heureuse d’avoir acheté ma place à la fnac!) mais malgré la foule, ce fut très très rapide.
On découvre notre nouveau territoire de folie! Vraiment très bien foutu, on traverse le métal corner pour enfin arriver sur l’aire de camping, divisée en 5parties pour permettre aux gens de mieux se repérer (et c’est pas du luxe! Parce que quand j’ai 3g dans chaque bras le sens de l’orientation c’est pas le truc le mieux développé chez moi!) Et cette année nous avons même…. De la LUMIERE sur le camping!! **danse de la joie**
Bref….Trouver de la place en ce jeudi 19h c’est un peu révélé du miracle, surtout quand tu dois en trouver pour 6tentes… mais on a réussis! Après avoir bien galéré à monter notre tente sous un début de pluie fine mais relou et à ranger nos affaires » on à commencer à faire connaissance avec nos voisins des 5jours prochains, et à faire la fête!
Ce premier soir nous a permis de nous installer, de découvrir le métal corner et le camping, de sympathiser avec les bénévoles d’uri-green (qui cette année encore on fait un travail monstrueux, toujours dans la bonne humeur) et de retrouver des têtes connus durant les éditions précédentes ou sur d’autres fests.
Le réveil du vendredi matin se fait sous une pluie diluvienne (qui heureusement c‘est vite calmée), on commence donc l’apéro sous la tente histoire de se chauffer pour aller voir Black Bomb A.
Midi, il est temps pour nous d’aller découvrir le fest! Le trajet est simple (et moins long que les années précédente), mais boueux. Ce qui n’entrave en rien la bonne humeur générale.
La déco a été modifié et elle est ouffisime. L’espace est très bien exploité, les stands côtoient les chapiteaux sans que les uns empiètent sur les autres. Je craignais que l’espace soit trop grand et qu’on doive marcher 15minutes pour rejoindre les Mainstages ce qui n’est pas du tout le cas! (oui je suis une nana je sais pas lire un plan!)
D’ailleurs je tiens à remercier les orgas qui ont pensé à surélevé la partie à droite des Mainstages ce qui permet de voir de loin (et de se casser la gueule aussi…).
Premier concert passé sans soucis, la sécu est toujours aussi efficace, le son est pas mauvais et les gens sont tous chaud bouillants, il faut dire que BBA a toujours su faire bouger son public, retour sur le camping l‘apéro nous attends.
En fin de journée découverte du merch (de nouveau sous la pluie!) qui a l’air bien plus grand que les années précédentes, suivie des premiers concerts sous les chapiteaux, excellent eux aussi!
Petit tour par le Métal Corner ou les soirées musicales s’enchainent, et où on peut mater des clips et des lives (ainsi que des matchs de foot…) en extérieur sur un écran géant. L’occasion de boire quelques verres avec des gens tranquillou et de faire de nouvelles rencontres. Sur le camping l’alcool coule à flot de toute part et la fête ne fait que commencer!
Le samedi matin se résumera par « apéro – pas de chaussure – vin -scie -kazou – course de caddie » …. Et se bouger après tout ça pour voir des concerts c’est pas simple du tout! Mais Steel Panther nous donne la force de le faire.
Malheureusement pour beaucoup de festivaliers ils n’ont pas été prévenus des changements d’horaires de Steel Panther et Koritni, du coup pas mal de fans ont ratés l’un ou l’autre…. Les écrans présents sur le stand de prévention auraient pu diffuser le message….
La journée a suivi son court dans le même esprit que la matinée, dans la joie, la bonne humeur, et sous le soleil!!
Les nuits sont fraiches sans être froides ce qui est vachement cool (à moins que ce ne soit le résultat des coups de soleil + l’alcool).
Samedi soir sur le Hellfest c’est toujours le soir le plus bordélique du weekend, et cette année de déroge pas à la règle!
Dimanche matin, le soleil se lève sur Clisson, et il nous faut faire remonter notre taux d’alcoolémie avant d’aller faire un tour au McDo!
Et quoi de mieux que d’y aller en caddie!
En dehors du fest, les gens font la fête partout pour le plaisir des Clissonnais!
Au retour sur le camping, tout le monde profite de la dernière journée avant le triste retour à la vie quotidienne.
C’est donc un apéro géant qui a lieu sous la double tonnelle de nos voisins! Au programme : whisky, bières, jagger, roulades, double-roulades, jolis dessins au marqueur (c’est dingue comme ça s’enlève mal sur la peau)…. Un programme assez alléchant pour rater Hatebreed….
Puis tout le monde se sépare pour aller voir les derniers groupes du weekend et clore ce Hellfest sous la pluie avec Papi Ozzy et ses potos….
C’est plein de nostalgie que nous quittons le Hellfest lundi matin…. Après avoir bien galéré à ranger nos affaires.
Un dernier au revoir à nos compagnons de cette année, que nous retrouverons avec grande joie l’an prochain!
Un petit pincement au cœur en se retournant une dernière fois sur notre campement….
Et un grand « A l’année prochaine! »

Leave A Comment