HOT on the rocks!
itw de embryonic cells (dimanche/15/11/2020)
INTERVIEW D’ ARKAN (lundi/19/10/2020)
Interview avec Tin-tin (mercredi/14/10/2020)

Skindred – Volume

jeudi/15/10/2015
849 Views

Skindred-poc

Groupe: Skindred

Album: Volume

Date de sortie: 30/10/2015

Label: Napalm Records

Note: 18/20

 

 

Skindred, pour ceux qui ne les connaissent pas encore, est un groupe britannique originaire de Newport, actif depuis 1998 et jouant un mélange assez improbable de Ragga, Metal, Punk et de Hiphop. Même si le mélange semble improbable sur papier, il est particulièrement efficace, que ce soit sur album ou sur scène.

J’en profite d’ailleurs pour vous conseiller très vivement de les voir sur scène dès que vous en avez l’occasion.

Que ce soit grâce à l’énergie des musiciens ou au charisme hors norme du chanteur (que je soupçonne au passage d’avoir volé une partie du dressing de Lady Gaga. Ceux qui les ont vus en live sauront de quoi je parle), le groupe fera tout pour remplir son objectif ultime, celui de vous faire frénétiquement dandiner du boule comme une adolescente prenant sa première cuite et vous laisser un de vos meilleurs souvenirs live, toute prestation confondue. Je vous promets que j’exagère à peine.

Les présentations étant faites, parlons un peu de ce nouveau disque : Le gang nous sort cette fin d’année son 6eme album « Volume », soit un an à peine après « Kill the power ». Ayant découvert le groupe en live, je n’avais pas encore eu l’occasion de me poser pour écouter sur album et j’avoue avoir eu une petite appréhension.

Est-ce que la formule est aussi bonne sur disque que sur scène? Et bien, je suis totalement rassuré. Composé de 14 morceaux dont 3 interludes electro-hiphop, cet album nous démontrent que le combo est tout à fait capable de faire passer son énergie si particulière et communicative même au travers de votre tourne-disque favori.

Le premier morceau « Under attack » est une petite bombe ultra efficace qui donne tout de suite le ton de l’album. Les hits potentiels s’enchaînent furieusement sans tomber dans la répétition et sont habillement entrecoupés des fameux interludes cités plus haut. Quelques morceaux plus aériens viennent aérer l’ensemble, notamment « Saying it now » avec ses ambiances à la limite du post-rock par moment. L’album s’écoute d’une traite et ne semble souffrir d’aucune longueur. Je me suis surpris à l’écouter en boucle 2-3 fois sans m’ennuyer.

J’ai beau chercher, je ne trouve honnêtement rien de négatif à dire sur ce disque. Il m’apporte beaucoup trop de bonne humeur à chaque écoute.

Avec cet album, Skindred semble se bonifier avec l’âge, sa fusion des styles piochant dans les meilleurs éléments respectifs de ceux-ci et ne paraît jamais forcée. Le groupe mérite toute votre attention, quelque soit votre style de prédilection. Il fait partie de ces rares groupes qui, à mes yeux, peuvent mettre tout le monde d’accord. Et enfin, pas besoin de connaître leurs anciens disques pour apprécier ce dernier à sa juste valeur. J’irais même dire que c’est un bon album pour justement découvrir Skindred.

Sur ce, bon écoute et surtout, ne les louper pas sur scène!

 

 

Leave A Comment