WHYZDOM –> BLIND?

lundi/29/10/2012
906 Views

1. WHYZDOM

WHYZDOM  est un groupe de métal symphonique moderne :
Ils allient avec brio un côté conservateur des valeurs de la musique symphonique telle que nous la connaissons tout en ayant un son résolument moderne

2.  WHYZDOM: BLIND?

Second album après un Ep « Daughter Of The Night » et un premier album apprécié à sa juste valeur “From The Brink Of Infinity”

BLIND? est leur second album après le départ de leur seconde chanteuse Telya Melane & l’arrivée de Elvyne Lorient qui a LA présence pour que la musique (orchestration MAO & arrangements inclus) tiennent la route.

3.  BLIND?

01 – The Lighthouse

Lourdeur, puissance & arrangements parfaits : Bravo
La voix d’Elvyne est juste & en phase avec l’ensemble
Morceau sublime : je ressens l’émotion véhiculée

02 – Dancing With Lucifer

Démoniaque… Toujours cette justesse au niveau de la composition & de l’interprétation.
J’apprécie fortement ce son grave guitares / basse avec la douceur de la voix.
La batterie est magistrale (est-ce un tank ?)

03 – Cassandra’s Mirror

La guerre est elle déclarée ou sur le point d’être clamer ?
Vynce a écrit, avec talent, l’introduction de ce morceau (qui me fait fortement penser, avec plaisir, aux bandes sonores de jeux-vidéos actuels) pour laisser place aux envolées lyriques.
Des chœurs chuchotés / murmurés en arrière plan : Qu’est il arrivé à Cassandra ?
Ecoutez l’histoire… Premier morceau de BLIND? qui a mon coup de cœur !

04 – On The Road To Babylon

Après Cassandra’s Mirror, ça passe ou ça casse tant le niveau était élevé : Bravo !
Si, j’insiste : Bravo !
Lors de “On The Road To Babylon” je voyage de la première seconde jusque 2 minutes 36
La suite est :
Franchement ? Je suis bluffé car je tombe sur un excellent morceau de musique symphonique
Pas de comparaison possible ni plausible car ils ont LEUR style.

05 – PAPER PRINCESS

Un hommage insoupçonné à Bonnie TYLER (l’interprète de « Total Eclipse of the Heart »)
Emotions mise à nue : VIE
Un peu moins réceptif à ce morceau, je souligne la qualité du travail.
Si chaque groupe, dit « symphonique », pouvait pondre de telles compositions, nous verrions plus de monde lors de ces concerts en festival !
Et je tiens aussi à préciser que nous avons affaire à un groupe français !
Une princesse de papier avec un cœur gorgé de vie

06 – The Spider

Guitare acérée, batterie qui joue avec le rythme, solo mélodieux & arrangements discrets…
J’aime !
Les chœurs sont, une fois de plus, prodigieux !
L’enregistrement des voix est aussi à souligner.
Des solos en arrière plan pour déboucher sur le solo final qui nous emporte.
Mon second coup de cœur est là : The Spider

07 – The Wolves

Bienvenue dans la meute.
« Chez Whyzdom l’introduction, à chaque fois, te bluffera »
Après « The Spider », « The Wolves » est un chouia en dessous mais un tout petit 😉
Cela reste un bon morceau avec des transitions gérées comme il le faut…

 

08 – Venom And Frustration

Je ris : Ils ont osé l’introduction toute douce et ramener le tank à la batterie !
C’est impressionnant ce mix entre la voix douce & l’artillerie lourde (sans oublier cet instrument à vent – Hautbois / basson ? – qui vient chantonner en arrière plan)
Whyzdom, avec Venom And Frustration, nous fait preuve de son savoir faire qui me plait !

09 – Lonely Roads

C’est une comparaison, pour la seconde fois, qui vient à l’instant et pas des moindres :
Lisa Gerrard
Pour les incultes : Dead Can Dance
L’une des plus grandes voix & une compositrice de génie.
Et dans « Lonely Roads » la voix m’y fait songer.
Sincérement, Elvyne a le potentiel pour amener Whyzdom à la marche supérieure.
Ce n’est pas rien
« Lonely Roads » est un morceau agréable mené avec brio par Cette Voix…

10 – The Foreseer

Un poil plus dans le style métal symphonique rétro & donc un poil moins prenant.
Solos harmonisés, choix des instruments pour l’orchestration & jeu de batterie intéressants.
« The Foreseer » est, pour le moment, le morceau sur lequel je reste sur ma réserve.

11 – Cathedral Of The Damned

Quel final !
Écoutez-le : les 11 minutes 24 secondes vous paraîtront bien courtes

 

Constat : Une bonne découverte !

N’étant pas LA personne la plus adéquate pour faire une chronique sur un album de métal symphonique (je ne connais pas trop bien le genre & n’en écoute plus depuis une décennie) je (re)découvre avec plaisir un univers riche, maîtrisé & composé avec émotion.
Ce n’est pas exempt de défauts (l’orchestration sonne parfois un peu trop MAO) mais tout tient la route.
Whyzdom a su trouver en Elvyne Lorient LA voix

VERDICT : Je vous le recommande fortement à vous fan de métal symphonique car c’est du bon !!!

4.  Discographie officielle :

2008 : Ep Daughter Of The Night
2009 : From The Brink Of Infinity
2012 : Blind ?

By Jack’s karma

Tags
,

Leave A Comment