HOT on the rocks!

Interview de Mattias Bärjed de FREE FALL!

mercredi/20/02/2013
779 Views

FREE FALL – Power and Volume / ITW Art’N Roll

 

1000x1000

 

Art n’Roll : Pouvez-vous décrire le groupe et votre style musical à ceux qui ne vous connaissent pas ? Quel est l’historique des membres de Free Fall ?

Mattias Bärjed : Nous sommes Kim Franson (voix), Jan Martens (basse), Ludwig Dahlberg (batterie) et moi-même Mattias Bärjed (guitare). On joue du rock brut, sale, heavy, sexy, groovy et libre.

Avant Free Fall, je jouais dans The Soundtrack Of Our Lives (TSOOL) et Ludwig était dans International Noise Conspiracy. Ces deux groupes n’existent plus désormais.

Jan et moi jouions dans The Nymphet Noodlers avant que je rejoigne TSOOL et Kim était dans un groupe appelé Swedish chefs.

On joue ensemble depuis 2009.

ANR : Quelle est l’orientation que Free Fall veut prendre ? Quels sont les groupes qui vous inspirent ?

MB : Nous voulons faire et jouer la musique qu’on aime. Notre premier album est une belle introduction à ce qu’est Free Fall en ce moment.

Les influences évidentes sont The Stooges, The Who, Led Zeppelin, Van Halen, Deep Purple, Ufo , Humble Pie, etc. Mais il y en a de plus subtiles également. Par exemple Kraftwerk, Funkadelic, Robert Johnsson, John Coltrane, and Joy Division.

ANR : Comment avez-vous créé cet album, Power and Volume ? Quel a été le processus d’écriture des paroles et de la musique ?

MB : On a une façon très souple d’écrire les chansons. On veut du spontané. La plupart des chansons ont été construites autour de riffs et certaines chansons étaient déjà assez complètes avant d’être arrangées et prises en mains par tout le groupe. En règle générale, les paroles sont écrites en dernier.

ANR : Que pensez-vous du Rock n’ Roll à l’heure actuelle, après qu’il y ait eu tant de changements dans le monde de la musique (des styles différents sont apparus, l’industrie musicale est en train de se transformer) ?

MB : J’aime beaucoup les artistes et groupes « modernes ». LA plupart d’entre eux semblent avoir une connexion évidente avec le passé, comme par exemple Jack White. Mais je pense que c’est une situation très saine pour la musique Rock. Même si les médias commerciaux (radio, télé…) ont tendance à ne pas passer beaucoup de rock n’ roll ces temps-ci, l’intérêt pour la musique rock est toujours grand.

ANR : Les influences de Free Fall sont des groupes comme Van Halen, the Stooges, AC/DC (on peut sentir l’influence de Bon Scott sur Midnight Vultures par exemple) et Judas Priest. Comment Free Fall renouvelle-t-il le genre (si c’est votre intention) ?

MB : On fait juste ce qu’on sent comme naturel pour nous donc on ne réfléchit pas en d’autres termes que faire de la bonne musique.
On peut entendre d’où on vient mais on ne fait aucun effort pour être une copie de quelqu’un d’autre.

ANR : « Power and Volume » est votre premier album. Avez-vous déjà d’autres idées pour un autre album ?

MB : Yeah, on a pleins d’idées et de matériaux pour le prochain album. On est tout le temps en train d’écrire et j’ai vraiment hâte de pouvoir enregistrer tout ça.

ANR : Est-ce que Free Fall a trouvé une stabilité en tant que groupe ?

MB : Oui, dans un sens c’est le cas. Mais on ne restera pas statique, le processus de création est toujours en cours.

 ANR : Quel message voulez-vous délivrer à votre public ?

MB : J’espère vraiment vous voir en 2013 !

 

 

 

Leave A Comment