HOT on the rocks!

chronique de << Deathiah Manifesto >>Vulture Lord / Black Altar

mercredi/02/02/2022
270 Views

Groupe : VULTURE LORD / BLACK ALTAR split

Album : Deathiah Manifesto

Sorti le : 15 février 2022

Label : Odium Records

Note : 15/20

Vulture Lord et Black Altar de la scène norvégienne et polonaise ont décidé d’ unir leurs forces pour accoucher d’un album bien haineux et maléfique qui rappelle les heures sombres de la scène des années 90 du côté de la scandinavie.Oeuvre posthume pour le regretté ‘Trondr Nefas‘ auteur et compositeur de Hurgeal retrouvé décédé au fond d’ une cabane, au milieu d’un bois ; un soir de grand froid norvégien .Sa voix est utilisée dans l’une des pistes de vulture lord.Quant à Black Altar, le groupe a fait appel à thomas Eriksen (Mork) et James Stewart (Vader) afin d’apporter une touche de magie noire. L’album débute par 4 morceaux de Black Altar mené par le seigneur Shadow (chant et bass), habile croisement entre le démon Pazuzu et Rob zombie. Après une intro bien lugubre où l’on croirait entendre un appel aux forces démoniaque, s’ensuit un black metal bien haineux, plutôt old school, du true black me direz-vous ? j’avoue m’y perdre sur ce point, voir m’agacer. Ah non ça c’ est pas du<< true<< pour un sou !! C’est le black, tout court.
Les vocaux restent crachés d’un bout à l’autre ; quatre morceaux qui s’écoutent pour les fans de black.Très bon mais pas révolutionnaire. Quant aux titres de Vulture lord qui donne plus dans un black death !! voir thrash dont les projets des membres de ce groupe norvégien donne le tournis depuis 1995 !!!! C’ est avec un soulagement non dissimulé que je découvre cette formation qui rend hommage au black n’roll avec l’ombre de Venom en tête !!! quatre titres d’une surprenante maîtrise, le résultat est diabolique et malin.
Voilà un excellent Lp dont j’attends la suite avec impatience à se procurer en version vinyle pour le côté culte pour un album divisé et obscur.

 

Leave A Comment