HOT on the rocks!

Chronique de Ghoul Cult

dimanche/18/02/2018
741 Views

 

Groupe : Ghoul Cult
Album : Ghoul Cult
Date de sortie : 23 février 2018
Label : Duplicate Records

 

Il y a des choses dans la vie, qui ne devraient jamais changer. C’est le propos de tous les groupes se revendiquant Old School. Ghoul Cult proclame le retour du Thrash originel, et des textes macabres plein de goules et de zombies en décomposition. Ce groupe a été créé en 2001 par Ulrich Riff-Vomitor et Johnny Tombthrasher (tu sens bien qu’avec des pseudos pareils, les mecs ne vont pas faire dans la dentelle). Ils n’ont qu’un LP officiel à leur actif, et un split EP avec Urfaust.
Le présent album se compose de tous les titres écrits par le groupe. C’est donc une anthologie reprenant leurs deux démos (« Initiation to the cult », 2002, et « Night of the thousand ghouls », 2003) ainsi que « Ghoul cult », 2004.
Donc les zombies, les goules et les machins morts, ça les inspire passionnément, au vu du nombre de titres s’y rapportant : pas moins de 12 morceaux aux noms typiques des amoureux du lugubre : « Fucked by the living dead », « Dirge for a funeral age », « Savage death »…
Côté son, rien de trop novateur ou sophistiqué : on est dans le domaine du Death Thrash, ou skullbanging deathrash comme le groupe aime à se définir. La batterie est monolithique, la voix grasseyante, les riffs simples mais efficaces. Par exemple, l‘intro d’ « Infernal Upheaval » est imparable, tu ne pourras pas t’empêcher de secouer la tête en l’écoutant.
La pochette ne fait pas dans le hors-sujet, une gravure en noir et blanc, figurant un cimetière dont les tombes sont ouvertes, laissant passages aux décédés.
Côté défaut : la production laisse un peu à désirer, même si on veut faire old school.

Bilan : c’est du Thrash pur jus, à réserver aux aficionados du genre.

 

Liens:

Facebook du groupe

Leave A Comment