HOT on the rocks!

Interview du groupe ONE WAY MIRROR Avril 2012

lundi/30/04/2012
993 Views

 

d899e34fe53a

ANR: Alors, tout d’abord présentez-vous les gars !

Franck : Je suis Franck du groupe One Way Mirror, je suis à la guitare, voilà.

David : Moi je m’appelle Nick… C’est tout !

ANR: OK Nick c’est tout.

David : Nan moi c’est David, et je fais de la guitare dans One Way Mirror et un peu de chant sur scène, quand Guillaume veut bien.

ANR: OK

Franck : Merci, bah c’était court en fait comme interview.

 

ANR: Bah, laisse-moi le temps de te dire au revoir merde ! Alors, d’abord, comment s’est passé l’enregistrement de l’album ? Vous n’avez pas des histoires, des conneries à nous raconter ?

Franck : Des conneries ? Ouais, en fait tout l’enregistrement s’est super bien passé. On l’a fait au Dôme studio avec tout ce qui est logistique de là-bas. En fait c’est notre propre studio, donc on a enregistré à la baraque. Les petites anecdotes c’est toutes les crises de démence de Guillaume dûes à un certain breuvage qui est la bière vraiment pas chère et le champagne à 1,55€, le rosé à 1,58€

ANR: Du champagne à 1,55€ ?

Franck : Ouais en fait c’est pas vraiment du champagne, c’est dans une bouteille en plastique.

David : ça a la gueule d’une bouteille de champagne mais c’est marqué muscador dessus.

Franck : Nan tout s’est bien passé, tu vois l’histoire de One Way, c’est une histoire de potes où on se fend vraiment la gueule et y a une super ambiance. Le jour où il n’y aura plus cette super ambiance, on tuera surement quelqu’un… Peut être toi.

 

ANR: Ha non, pas moi… Vous êtes sympas les gars mais non, on se connait à peine.

Sinon, cet album me paraît plus soft que le précédent.

Franck : Alors je pense que tu te fourres complètement le doigt dans le cul.

ANR: Ha ouais ?

Franck : T’es la première personne au monde à dire ça… Je trouve que tes questions c’est vraiment de la merde… Ha ha ha ! Non en fait c’est marrant, y a des gens qui le trouvent plus soft, d’autres plus agressif et des gens qui disent qu’il est plus mélodique mais plus agressif.

David : Moi je le trouve plus agressif.

ANR: Perso je ne le trouve pas plus mélodique mais moins agressif au niveau du chant.

Franck : c’est peut-être parce qu’il n’y a plus les voix braillées, tu sais, super aigüe là. Parce que Guillaume ne veut plus les faire, il trouve que ça ne lui ressemble pas. Donc là il reprend un peu les voix comme il faisait dans Scarve, je ne sais pas si tu connais, c’est un de ses premiers groupes, voix vraiment trash/death. Moi je ne trouve pas que ça enlève de la violence, au contraire, c’est limite plus dérangeant. Les voix braillées un peu comme il faisait avant, y en a beaucoup qui le font. Alors que des voix comme il fait maintenant il y en a moins qui le font et surtout dans ce style-là.

David : Et puis je crois qu’apperemment c’est un album qu’il faut l’écouter plusieurs fois avant de rentrer dedans. Donc c’est clair que si par exemple tu te pointes, t’as écouté l’album la veille d’une interview à 22h30, tu ne peux pas comprendre et rentrer dans le vif du sujet… A moins de faire l’interview dans un sauna bien sur….

ANR: Mais c’est le cas ! Nous sommes dans un sauna.

David & Franck : Ha oui, c’est vrai.

 

ANR: Avez-vous une tournée de prévue ?

David : Pas de confirmée. Mais c’est prévu, sûrement septembre/octobre. On a fait une date avec Loudblast il y a un mois, pour faire une espère ce release party avant la sortie de l’album.

Franck : nan mais on bosse avec un tourneur qui nous propose beaucoup de chose, on étudie les propositions mais on fait aussi en fonction du planning de tout le monde.

David : Guillaume sort bientôt l’album de Mnemic. Ils ont déjà une tournée au Danemark de 10 dates tu vois, on aurait dû faire deux dates avec Gojira au lieu d’une, mais Guillaume commence au Danemark le 3, donc pas possible.

ANR: justement, entre One Way Mirror et vos autres groupes, c’est pas trop dur à gérer ?

Franck : Avec Lysanxia non, vu que tous les membres sont dans ONE Way. Donc on met Lysanxia en stand-by pendant les tournées et les enregistrements. Mais là, la sortie est presque en même temps que celle de Mnemic donc on fait un peu de ping pong et c’est bon.

ANR: Quels sont les sujets que vous abordez dans vos chansons ?

Franck : Alors on a parlé beaucoup de toi en fait…

ANR: Oui, ça je sais, je sais…

Franck : Non, pas de toi, de toits avec des tuiles, parfois en ardoises… Nan on a pas mal causé d’une interview qui se passerait dans une salle de sport avec un SPA derrière et qui serait pour nous un peu le summum de l’être humain… De quoi parlent les chansons… En fait on compose d’abord la musique, ensuite on fait les paroles, les paroles ça reste quand même super secondaire.

David : Nan, des fois sur cet album, il y a des paroles qui ont été faites avant de composer les lignes de chant, pas comme sur le précédent.

Franck : En général c’est un constat sur soi… sur l’être humain. Mais après c’est Guillaume qui écrit les paroles donc c’est difficile de parler à sa place et lui je sais qu’il aime pas trop dévoiler ce genre de trucs…

David : Bah déjà il aime pas écrire les paroles ! Donc déjà…

Franck : Voilà, il aime pas écrire les paroles donc après quand il faut en parler… Nan mais on n’a pas de thème bien précis comme la politique, la religion ou les salles de sport…

ANR: La pochette, comment avez-vous eu cette idée ?

Franck : C’est pas un dessin, en fait Alain Tréhard, est un plasticien de La Rochelle, il a fait toutes les pochettes de Lysanxia et il avait fait aussi le premier one way mirror. C’est difficile de parler à sa place, en gros on lui envoie la musique et les paroles, ensuite il fait ce qu’il veut, il a carte blanche.

David : En fait va créer un truc exprès pour les artworks. Il s’imprègne de la musique, en plus il n’écoute pas de métal ce mec-là. C’est ça qui permet aussi d’avoir des pochettes originales, un peu trash mais à sa façon à lui quoi.

Franck : Donc en fait, la photo que t’as en couverture, c’est un metal -du plomb je crois- qui est coulé dans la flotte, il le shoot en photo et tout ce qui est dans l’artwork -même le fond qui est gris- c’est un métal qu’il a brossé et qu’il a scanné. Donc si tu veux c’est pas un aplat sur Photoshop et voilà. Donc il s’investit autant dans l’artwork que nous on va s’investir dans la musique. C’est pour ça qu’on veut vraiment bosser avec ce mec-là.

ANR: OK, bah c’est super trippant en tout cas.

Franck : Bah ouais, mais à la base on avait pensé à prendre une photo de ton trou du cul.

ANR: Oui mais tout le monde le fait ça, tout le monde veut mon cul.

Franck : Justement, quand on a vu que Gojira s’en était servi pour leur pochette on a laissé tomber.

 

ANR: T’es con… ha ha ha ! Allez, dernière question, est-ce que vous avez d’autres passions artistiques que la musique ?

Franck : Le sport… Le sport artistique, vu que l’on fait des arts martiaux depuis qu’on est tout gamin. Et la photo, je fais pas mal de photo. J’aime beaucoup prendre des gens qui sont piercés dans la bouche sur un vélo d’appartement.

David : Moi j’aime mater des films de cul.

Franck : Et surtout Clément, le batteur, lui il est maçon.

David : Il adore construire des murs bien grands.

Franck : Il construit des murs parfois, il se promène avec sa bagnole, il s’arrête et il construit un mur. Il a toujours des parpaings dans son coffre.

 

ANR: Ok, bah c’est cool les gars ! Merci pour votre temps et pour ce rencard dans le sauna.

David et Franck : Pas de quoi, bonne fin de journée, on va prendre un truc à boire ?

Leave A Comment