OVERKILL – 26/04/23 – Trabendo

lundi/08/05/2023
682 Views

Ce soir au Trabendo c’est OVER Fucking KILL pour présenter leur dernier album, « Scorched », sur scène, avec Exhorder, Heathen et Keops en première partie!

 

Première remarque en arrivant, c’est que je m’attendais à plus de monde pour de tels monstres du thrash. La salle est loin d’être vide, mais c’est Overkill tout de même.

J’arrive avec un peu de retard pour Heathen. Groupe que je ne connaissais pas, mais qui assure pas mal niveau vieux thrash. La foule apprécie en tout cas, ça bouge pas mal, ça sonne années 80/90 juste comme il faut. Même avec un petit souci technique à l’un  des guitariste, le set tient la route. Une petite reprise plutôt franchement pas mal du titre « Set Me Free » fera son apparition dans les derniers morceaux. Sept titres agréables à écouter pour un début de soirée!

Suivent Exhorder, qui n’étaient pas venus jouer dans nos contrées depuis les années 90 et qui n’ont pas vraiment de chance…. Non pas que leur set soit pourri, loin de là, ils ont assurés, mais avec des conditions difficiles! Entre un guitariste en béquilles et un bassiste absent pour raison médicale, chapeau à eux d’avoir assuré et surtout de ne pas avoir annulé! Il faut croire que c’est la soirée des reprises, ce coup ci c’est « Ostracized » qui viendra nous chatouiller les oreilles vers la fin du set. Chanson du groupe Grip Inc. dont le guitariste fît parti jusqu’à il y a un peu plus de quinze ans. En tout cas, malgré leur « pas de bol », ça crache bien

Arrive enfin OVERKILL! Histoire de bien débuter, c’est donc le titre « scorched » qui ouvrira l’assaut du trabendo. L’album étant sorti même pas 15 jours avant, toute une partie du public le connais déjà. C’est quand même leur 20e album, le premier datant d’il y a presque… 40 ans, bordel! Album dont le titre « overkill » sera d’ailleurs le début du rappel. Suivent ensuite des titres nous baladant dans les 38 ans de carrière du groupe, tels que « Powersurge », « hello from the gutter », « Horroscope », « Elimination » d’un de mes albums préférés, malgré qu’il n’y ai rien à jeter sur leur discographie, et bien d’autres. Le public s’était déjà réveillé pour Exhorder, mais là… Durant les premiers morceaux, j’avais noté que le guitariste Derek Tailer s’amusait à balancer quelques uns de ses médiators sur une personne du public tout en faisant de gros fuck, et que ça le faisait d’ailleurs bien marrer. J’appris plus tard que cette personne n’était autre que notre photographe Virginie, qui ne savait pas trop comment le prendre. Manque d’habitude des concerts d’overkill jeune fille? Pour en revenir au show, il faut bien avoué que malgré les années c’est toujours aussi bon. Notre bon vieux Bobby tient toujours aussi bien la route et il en va de même pour le reste de l’équipe! On notera que D.D. Verni étant absent, il a été remplacé par Christian Giesler, ancien bassiste de Kreator, qui a franchement très très bien fait le taf! Après « Elimination » en dernier titre, c’est le rappel qui commence, avec « overkill », « Totten to the core » et bien entendu, le titre « Fuck You » pour finir!

Un set parfait, comme d’habitude, un concert bien sympathique et donc une bien bonne soirée!

Leave A Comment