Dead Daisies / Koritni @ Divan du monde 27/11/2015

dimanche/20/12/2015
847 Views

Nous sommes vendredi 27 novembre, soit quelques jours après les attentats. Paris et ses parisiens reprennent tant bien que mal leurs habitudes encore sonnés par les événements, et pour moi les habitudes c’est de traîner dans les bars et me rendre à des concerts donc ce soir direction le Divan du Monde pour un concert sous le signe de bon gros rock’n Roll avec Koritni et The Dead Daisies.

En première partie, le groupe franco australien va nous offrir un set acoustique. Nous sommes en effet plus habitués à assister à des concerts de Koritni toutes guitares électriques en valeur avec un show dynamique ou ça court partout mais honnêtement à aucun moment nous regrettons cette proposition audacieuse, les musiciens sont assis sur de hauts tabourets sur le devant de la scène,   la voix de Lex est vraiment mise en valeur, les musiciens sur scène se relaient et ont l’opportunité de nous faire découvrir l’étendue de leur talent sans fard, nous assistons à une représentation généreuse et un peu plus bluesy que d’habitude. Nous avons tout simplement devant nous un  set sans fioritures.

Le public assiste ravi à l’enchaînement des chansons, nous aurons même le droit à un morceau inédit avec « Looking So Fine ».

Une très belle performance de Koritni qui présentait de manière originale son dernier album « Night Goes On For Days ». C’est avec la reprise de Robert Johnson « Sweet Home Chicago » que Koritni clôt son set.

 

Setlist :

1- WOMAN IN LOVE

2- BEDS ARE BURNING

3- LOOKING SO FINE (INEDIT)

4- SEAL THE DEAL

5- RED LIGHT JOINT

6- CAROUSEL

7- KEEP ME BREATHING

8- WATER OF LIFE

9- SWEET HOME CHICAGO

 

A présent place à nos tauliers du Rock’n Roll. Le groupe est en tournée pour promouvoir leur second album « Revolucion ». Vu la carrière de chacun je ne vous apprendrais rien en disant qu’ils ont tout simplement été au top.

Avec le changement de line up plus ou moins constant dû aux obligations de chacun dans leurs groupes respectifs, je vais prendre la peine de vous présenter un peu le gratin que la scène du Divan du Monde accueillait ce soir-là.

Tout d’abord, mon chouchou, mon vieux beau à moi qui me fait fondre le cœur ( et pas que …) dès qu’il balance un accord à la basse: Marco Mendoza (Thin Lizzy,  Whitesnake,  Ted Nugent) qui est accompagné des merveilleux: Dizzy Reed (Gun’s N Roses) au clavier, David Lowy (MINK, Red Phoenix) et Richard Fortus (Gun’s N Roses, The Psychedelic Furs) à la guitare, Brian Tichy (Ozzy Osbourne, Billy Idol) à la batterie et enfin John Corabi (Motley Crue, Ratt) au chant.

 

Nous assistons à un concert bien ficelé, tout s’enchaine rapidement et correctement, les morceaux sont sans surprise appréciés du public qui a déjà bien adopté les chansons qui nous ramènent au bon hard rock des année 80/90. Les musiciens s’éclatent sur scène et ne s’en cachent pas pour le plus grand plaisir visuel de l’audience.

Ces musiciens chevronnés ne nous offrirons pas que leurs titre mais aussi plusieurs cover durant le set, c’est d’ailleurs avec Midnight Moses reprise de The Sensational Alex Harvey Band que le groupe commencera son show, titre que l’on peut retrouver dans l’album « Revolucion » mais pas que, puisqu’ils nous joueront des cover d’Aerosmith ou encore de Free durant le set que l’on ne retrouve sur aucun album des Dead Daisies à ce jour.

 

Que dire de plus à part que nous avons eu le droit à un concert maitrisé sur le thème de la générosité. Je ne peux que recommander de venir les voir et surtout d’écouter les 4 pépites (les albums : The Dead Daisies, Revolucion mais aussi les EPs : Man Overboard et Face I Love) qu’ils nous ont offert depuis 2012, l’année ou ils ont eu la brillante idée de créer ce « collectif ».

 

Setlist :

1- MIDNIGHT MOSES

2- EVIL

3- MEXICO

4- GET UP, GET READY

5- HUSH

6- LOOKING FOR THE ONE

7- SICK AS A DOG

8- SOMETHING I SAID

9- LOCK’N LOAD

10- ALL RIGHT NOW

11-WITH YOU AND I

12- ANGEL IN YOUR EYES

13- DEVIL OUT OF TIME

14- HELTER SKELTER

 

RAPPEL:

FACE I LOVE

MARSEILLE

 

 

 

Merci beaucoup à Olivier Garnier de Replica Promotions de m’avoir donné l’opportunité d’assister à ce concert qui pour moi était exactement ce qu’il me fallait pour finir 2015.

 

Leave A Comment