HOT on the rocks!
Interview de Qamelto (jeudi/04/04/2024)
Interview de Myrath (jeudi/07/03/2024)
Interview de abduction (mardi/19/12/2023)

Interview avec Thundermother – Hellfest – Dimanche 18 juin 2023

mercredi/28/06/2023
822 Views

Il y a eu du changement chez les hard-rockeuses suédoises de Thundermother en début d’année. Outre la batteuse (lorraine) Joan Massing, la guitariste et patronne Filippa Nässil s’est adjoint les services de la chanteuse Linnéa Vikström (Therion, At the Movies), afin de relancer cette mécanique digne de Volvo et d’assurer la tournée 2023, notamment cet orageux et héroïque passage aux quatre vents sur la Main Stage 2 du Hellfest à midi quinze le dimanche. ANR a eu l’opportunité de les rencontrer dans la foulée à 15 heures. Tout en sachant que nous apprîmes cette agréable nouvelle par WhatsApp une petite heure à l’avance seulement, le défi étant donc de préparer l’échange sur le pouce… Un échange rock’n’roll et profondément humain (comme tous les autres chez nous lors de cette seizième édition)…

 

Filippa Nässil (Guitare) : Bonjourrrr je suis Filippa !

Art’N’Roll : Enchanté Filippa !

Linnéa Vikström (Chant) : Linnéa !

ANR : Enchanté Linnéa !

FN : Je ne parle pas français !

ANR : Je vous disais « Nice to meet you » en français, rien de grossier…

FN : Ah d’accord !

LV : (Rires)

ANR : Alors… Ce n’était pas une « Heat Wave » aujourd’hui (NDA : référence à l’album « Heat Wave » de Thundermother, 2020) ?

LV : Nooooon !

FN : C’était un orage avec des éclairs (NDA : « Thunder ») !

ANR : Quel est votre ressenti quant à ce passage au Hellfest ?

FN : C’était le meilleur concert de notre tournée !

LV : Le meilleur public également !

FN : De ma vie !

ANR : Véridique ?

FN : Oui.

LV : Oui.

ANR : Ce fut votre dix-septième concert en France : quel est votre meilleur souvenir ici ?

FN : J’en ai un paquet ! Je me suis cassé un doigt avant un concert, dans une porte, je sais que ce n’est pas le meilleur souvenir mais en tous cas un des plus marquants !

LV : Moi aussi j’ai beaucoup de souvenirs en France. J’étais à Paris en 2018 au moment de la Coupe du Monde, et je me souviens que la France l’a gagnée non ?!?

ANR : Oui.

FN : J’ai également passé des vacances dans le sud de la France…

LV : Moi aussi, à Nice, on a dormi sur la plage, on n’avait pas réservé de chambre d’hôtel…

FN : Cela devait être quelque chose !

ANR : C’est la fin du printemps même s’il pleut… Quelle est votre saison préférée ?

FN : L’été.

LV : L’été. Quand l’été arrive nous sommes très heureuses.

FN : Ouep.

ANR : Linnéa tu es la nouvelle chanteuse de Thundermother, quel est ton sentiment ?

LV : Un bon sentiment (Rires) Je suis vraiment heureuse, j’ai conscience que les étoiles sont alignées. Mais il s’agit d’un sentiment parfois contrasté car je sais que certaines personnes ne m’accepteront jamais en tant que véritable chanteuse de Thundermother. Le sentiment est néanmoins principalement positif : je suis vraiment heureuse !

ANR :  Filippa as-tu déjà écouté votre classique « Driving in Style » dans une voiture ?

FN : (Rires) J’ai écrit cette chanson dans une voiture ! Dans la voiture de celui qui était également notre producteur, il était tellement bien sapé avec son futal en cuir que je lui ai dit : « Whoooooo ! Tu conduis avec style !!! ». Voilà la genèse de cette chanson. En revanche, je ne me souviens pas l’avoir un jour écoutée dans une voiture !

ANR : Te souviens-tu de la première fois que tu as entendu ta musique jouée à la radio ou à la télévision ?

FN : Oui. J’étais dans une chambre d’hôtel en Allemagne. Cela ma causé un choc, j’étais à deux doigts de pleurer !

ANR : Vous avez très récemment assuré la première partie de Scorpions notamment en France, et reçu à cette occasion les félicitations de Klaus Meine en personne : avez-vous rencontré vos idoles ?

FN : Scorpions sont des hommes fabuleux, mais ils ne sont pas au rang des idoles avec lesquelles j’ai grandie…

ANR : Oui. Je vois. La musique de Thundermother n’est pas influencée par celle de Scorpions…

FN : Nos musiques sont en effet très différentes. Mais nous nous respectons mutuellement énormément. Ce sont des compositeurs très brillants. C’était pour nous un honneur d’assurer leurs premières parties. Pour répondre à ta question : non, je n’ai pas rencontré mes idoles…

ANR : Qui sont tes idoles ?

FN : Malcolm Young d’AC/DC. Il est décédé donc je ne le rencontrerai jamais. Je me suis une fois retrouvée dans la même pièce qu’Angus Young, mais je n’ai pas engagé la conversation… Depuis que nous avons assuré la première partie de Scorpions, j’ai appris à davantage aimer leur musique. Idem pour les danois de D-A-D avec lesquels nous sommes également parties en tournée, qui est désormais un de mes groupes favoris…

ANR : D-A-D ?

FN : Ouais. Et toi Linnéa ?

LV : Je n’ai pas non plus rencontré mes idoles.

ANR : Quelles sont tes idoles Linnéa ?

LV : Les Spice Girls (Rires) Au Hellfest j’étais à moins de dix mètres de Johnny Depp et d’Alice Cooper…

ANR : Quel est le plus beau compliment qu’on vous a fait ?

LV : En Allemagne un bassiste qui ouvrait pour moi m’a félicité pour mon sens du rythme. C’était un beau compliment.

FN : Nous recevons beaucoup d’amour de la part du public, donc c’est assez difficile de choisir un compliment en particulier…

ANR : Vous avez toutes deux évoqué vos vacances en France, j’ai pour ma part passé des vacances à Göteborg, et la Suède est belle… Pouvez-vous s’il vous plaît décrire votre ville suédoise préférée ?

FN : Il y a une grosse compétition entre Göteborg et Stockholm, et nous préférons Stockholm (Rires)

LV : Je suis une grande partisane de Stockholm ! A chaque fois que c’est possible notamment en tournée, je me rends sur l’île de Södermalm, j’y contemple l’eau…

FN : J’affirme que Stockholm est une des plus belles villes du Monde. Chaque partie de cette ville a été construite sur une île. Et il y a un nombre considérable d’îles…

LV : Quand j’était enfant ma famille était propriétaire d’une maison de vacances sur l’archipel stockholmois, c’était absolument merveilleux !

ANR : Quelle serait selon vous la principale qualité des suédois ?

LV : (Rires) Heu… Je pense…

FN : C’est une bonne question !

LV : Je pense que nous possédons un très bon sens de l’organisation. Ainsi que du timing. Ce qui est bon et en même temps pas bon parce que nous ne sommes pas des gens très souples !

ANR : Oui.

LV : La bonne chose étant que lorsqu’on dit trente minutes ce sera trente minutes !

FN : C’est très utile quand tu es en tournée (Rires) Pour ma part je suis toujours en avance sur l’horaire convenu.

ANR : Vos deux patronymes ont, à l’instar du mien, ce qu’on appelle en France un « tréma » et ce que nos amis allemands nomment un « umlaut » : « Nässil », « Vikström », « Graëffly »… Est-ce que le tréma est un signe rock’n’roll ?

FN : (Rires) Je le pense !!! « Motörhead » !!!

LV : Je le pense aussi. En revanche le fait de mettre un tréma sur un nom de groupe bouleverse sa prononciation en suédois : par exemple « Mötley Crüe » devient chez nous « Mötley Cruuuuuuu » (Rires)

ANR : (Rires)

FN : C’est tellement cool d’avoir un tréma sur son nom !

LV : D’accord !

ANR : Autre question Filippa : tu as parlé de Malcolm Young à l’instant…

FN : Peux-tu s’il te plaît parler plus fort ? Je suis un petit peu sourde !

ANR :  QUEL SERAIT SELON TOI LE MEILLEUR ALBUM D’AC/DC ?

FN : « Powerage » !

ANR : Nous sommes le 18 juin 2023. Je vais à présent vous donner trois faits dans l’histoire de la musique qui se sont déroulés un 18 juin…

LV : Oh super !

ANR :  Et vous allez me répondre lequel vous choisissez et pourquoi…

LV : OK !

ANR : 18 juin 1967, Jimi Hendrix brûle sa Strato au festival de Monterey

FN : Oooooooooooooh !!!

ANR : C’était un 18 juin ! 18 juin 1976, ABBA donne un concert pour le mariage du Roi de Suède ; 18 juin 1991, Van Halen publie « For Unlawful Carnal Knowledge »… Alors ?

LV : Je prends ABBA… Je suis une énorme admiratrice d’ABBA !

FN : Je prends Jimi Hendrix à Monterey… Jimi Hendrix est un de mes dieux, cet enregistrement est fantastique ! La première fois que je l’ai entendu j’étais au collège, je devais avoir onze ou douze ans, et cela à changé ma vie, je me souviens que c’est ma Mère qui m’a fait découvrir sa musique, elle m’a d’ailleurs dit : « Filippa il y a au moins une chose que tu dois écouter ! ». J’étais comme en état de choc !

ANR : Regarde ma veste à patchs… 

FN : Pantera !

ANR : En-dessous… 

FN : Oh ! Un patch de Jimi !

ANR : Aujourd’hui c’est aussi la Journée internationale de la fierté autiste…

FN : Ooooooooh !

ANR : Un mot à ce sujet ?

LV : Je ne suis pas personnellement autiste, mais je suis atteinte d’un ADHD (NDA : Attention Deficit / Hyperactivity Disorder soit Trouble Déficit de l’Attention) donc je pense qu’il est important de s’intéresser à cela et de chercher des solutions.

ANR : Ce fut très agréable de vous rencontrer…

FN : Très agréable de te rencontrer aussi ! Alors tu nous enverras le lien de cette interview une fois retranscrite !?!

LV : Cela serait bien !

ANR : Oui ! Illustrée par des photos de la photographe (NDA : V. Mamy) qui a immortalisé votre performance de ce midi !

FN : OK ! C’est génial ! Merci !

LV : T’as fait du bon boulot !

ANR : Merci !

FN : Yeah very good questions ! A lot of fun !

ANR : Bonne journée !!!

Leave A Comment