HOT on the rocks!

Interview de Timo Kotipelto, chanteur du groupe STRATOVARIUS Janvier 2013

vendredi/18/01/2013
1 375 Views

20130117-ITWS-01-2

 

ANR: Salut Timo, comment va tu ?

Timo: Ca va merci ! Un peu fatigué j’ai seulement dormi 4 h cette nuit nous étions en promo en Espagne hier !

ANR:Parlons un peu de ton nouvel album Nemesis qui sort le 22 Février prochain…

Lorsque j’ai découvert son titre « Nemesis », qui est la divinité de la Justice, ça m’a rappelé l’album « Infinite » qui était très engagé en matière d’écologie, notamment par exemple dans le titre « Mother Gaia », aussi est-ce que Nemesis veut dire que le message que tu voulais faire passer est un échec douze ans après ?

Timo: Hmmmm…( grattage de menton)

ANR: Car sur la pochette on voit la divinité au dessus d’une ville qui est en train d’être détruite

Timo: Mince j’ai plus besoin de répondre car la dernière chose que tu viens de dire c’est exactement la façon dont je vois la pochette !
Déjà ce n’est pas exactement lié à l’album « Infinite » mais ça aurait pu en effet…bonne idée je n’avais pas vu la connexion. Il peut20130117-ITWS-01 aussi être lié à « Visions » à cause des prophéties de Nostradamus et la fin du monde.
Ce n’est pas vraiment le thème de l’album. En fait Matias a trouvé le nom « Nemesis »pendant que nous étions à l’aéroport de Madrid l’été dernier en train de réfléchir dessus…mais …il y a un truc marrant… ( Timo commence à compter sur ses doigts)…Infinite…ça fait bien 8 lettres…

Le plus souvent les titres de nos albums sont composés d’un seul mot de 7 lettres…Visions,Destiny,Polaris,Elysium…c’est bizarre tiens je ne sais pas pourquoi ..Enfin bref !
Pour revenir sur la pochette, la Justice, tu es la première journaliste à voir cette illustration de la façon dont je la vois. Je ne sais pas si on a raison ou tord mais on pense la même chose.

ANR: Les autres personnes la voit comment alors ?

Timo: Comme un ange qui détruit la planète.
Moi je le vois comme ça : nous n’avons pas vraiment très bien traité la planète donc c’est une sorte de revanche, elle apporte la justice par rapport à nos actes passés.

ANR: Dans votre dernier album on retrouve un titre qui s’appelle « Unbreakable », est-ce en rapport avec le départ de Jorg ?

Timo: Non, les paroles sont de Matias et abordent plutôt les relations entre personnes, le fait de vivre le moment présent.
Attends, en fait effectivement ça peut représenter Stratovarius , parfois je pense que le groupe est incassable même si beaucoup de membres ont changé au fur et à mesure du temps et pourtant nous sommes toujours là !

ANR: Comment va Jorg ?

Timo: Très bien! Il est complètement guéri .Il a été opéré du cancer de la thyroïde, maintenant bien sur il a un traitement de substitution à vie. Tout va bien, donc ce n’est pas la raison pour laquelle il a quitté Stratovarius. Il a beaucoup de travail avec sa « booking agency » et ce n’est pas facile d’allier les deux.
La plus grande raison de son départ, c’est qu’il voulait arrêter de jouer dans Stratovarius avant de ne plus pouvoir jouer du tout de batterie ; il va atteindre la cinquantaine et c’est très physique il frappe fort ! Dans son autre groupe Devil’s Train, il peut jouer plus tranquille, c’est plus rock’n’roll.

ANR: Rolf, votre nouveau batteur a-t-il écrit des parties sur le nouvel album ?

Timo: Non, il est arrivé un peu tard. Bien sur il a participé dans le sens où il resté 3 semaines en studio avec Matias pour enregistrer et faire des réarrangements à sa façon et avec son feeling, mais il n’a pas composé sur NEMESIS.

ANR: Est-ce difficile de trouver l’alchimie avec un nouveau batteur qui est beaucoup plus jeune, seulement 25 ans ?

Timo: Ce n’est pas difficile du tout, on à tous un âge mental en dessous de notre âge réel (rire), moi je dois en avoir 18 ou même 13 !
La chose positive c’est qu’il apporte une toute nouvelle énergie.
Evidement au début ça m’a inquiété qu’il soit jeune dans le sens où…tu sais…le fait de picoler…quand on commence une tournée…Quand on commencer à devenir célèbre, on peut tomber dans la Rockstar Attitude, ce qui est une chose que je n’aime pas du tout, mais en fait il se révèle être surement le plus calme du groupe !
Rolf est très professionnel c’est un type super.

ANR: Peux-tu m’en dire plus sur la tournée NEMESIS à venir ?

Timo: Nous allons commencer par Munich en Allemagne, ça va être une tournée très sympa surement, à peu près 1 mois, quelques shows en Finlande.
Cette fois la date Française sera spécialement importante, en particulier pour moi, parce que la dernière fois j’ai été obligé d’annuler .J’étais vraiment dégouté, je ne pouvais pas chanter !
Une bactérie pendant la tournée aux alentours de Noel a littéralement détruit ma voix, je suis resté au lit 5 jours, je ne pouvais rien manger ni boire, sans…enfin…tu vois l’image, pas très joli.Ca été est une période terrible pour moi parce que j’ai mis des mois à récupérer mes capacités ! Même maintenant j’ai l’impression que ce n’est plus exactement la même.

ANR: En tous cas tes fans sont très impatients de revoir Stratovarius !

Timo: Moi aussi j’ai vraiment hâte !

ANR: Et sinon que fais tu quand tu ne travailles pas pour Stratovarius ?

Timo: Je donne des interviews !

ANR: Mais c’est du travail ça !

Timo: Oui c’est vrai (rires)
Je fais beaucoup de sport, je lis un peu…
Pour le moment aussi je fais pas mal de show acoustiques dans le cadre de mon projet avec Jani Liimatainen (guitariste, ex-SONATA ARCTICA) (L’album « Blackoustic » est sorti le 19 Octobre 2012 chez earMUSIC).On s’amuse beaucoup, c’est un vraiment différent que de jouer dans un « vrai groupe » c’est génial.

20130117-ITWS-01-4

 

ANR: Merci Timo d’avoir répondu à nos questions, rendez vous le 31 Mars à la Cigale à Paris

Les commentaires sont fermés