HOT on the rocks!

Live report de Lofofora au Trabendo le 31/01/20

jeudi/06/02/2020
300 Views

C’est la rentrée ! Ce soir je me rends au Trabendo pour souffler les 30 bougies de Lofofora.

Pour l’occasion, ils ont invité des amis qui auront la mission de nous divertir, une tête d’affiche improbable, pas du tout cohérente mais comme nous le mentionne Reno, ils ont voulu inviter des copains pour se faire plaisir à eux donc la cohérence, on s’en fout !

En ouverture de bal, nous avons eu Pendrak, un jeune trio avec qui, il me semble Lofofora a partagé le studio de repet.

Ils vont nous offrir une demi-heure de riffs très rapide ou le batteur va taper aussi très vite sur ces futs. Un vrai set de grind ; brutale et rapide. Les trois bonhommes sont assez sympas et communiquent bien avec l’audience qui arrive petit à petit dans le Trabendo.

                 

               

                 

Entre chaque set, nous aurons le plaisir d’avoir une entracte musicale grâce Lolo Aka DJ El Fourbos 65 qui nous fera danser jusqu’à la fermeture du Trabendo qui a exceptionnellement l’autorisation d’1h d’une mat’.

                       

Il est 21h quand Schlaasss monte sur scène et nous n’étions clairement pas préparé à ça. Schlaasss est un groupe que Lofo a rencontré lors d’un passage en Nouvelle Calédonie et sont depuis devenus amis, il n’était alors pas concevable de fêter leur anniversaire sans eux.

Schlaasss c’est quoi ?

Eh bien, je ne saurais pas vraiment te dire, c’est un peu d’électro, un peu de hip hop mais surtout de la grosse punchline et du second degré.

Si tu n’aimes pas les gros mots passe ton chemin.

Malgré quelques problèmes de micro pour Charlie Dirty Duran qui vont un peu gâcher une chanson, le set se déroule dans la joie et la bonne humeur.

                               

                               

                               

Il est déjà 22h quand Lofofora fait son entrée sur scène.

La messe est dite !

Nous allons assister à un set de 1h45 à toute allure. Le public est survolté, ça pogote, ça slame dans les tous sens. Sur scène ça crie, ça saute, une vraie osmose entre le public et Lofofora. Putain ! Qu’ils nous avaient manqués.

Le groupe ouvrira les festivités avec « Bonne Guerre » tiré de leur dernier album Vanités et suivra comme dans cet album avec « L’exemple ».

Les tubes vont s’enchainer et je perds un peu le fil de l’ordre de ce qui va se jouer car c’est clairement la guerre dans le pit.

Le set va continuer avec un Reno qui comme à son habitude a un don pour savoir parler à son public et le réveiller (encore qu’il ne l’est déjà).

Le groupe va jouer une grosse partie de son dernier album et finira son set avec « La Surface » qui clôture également Vanités. La boucle est bouclée.

                                 

                             

                                 

                               

                               

 

                               

 

Place à la fête avec DJ El Fourbos 65 qui nous régalera jusqu’à la fermeture.

 

SETLIST :

Bonne guerre
L’exemple
Elixir
Arraché
Les gens
Les fauves
Pyromane
Pornolitique
Les seigneurs
Dur comme fer
Weedo
Le futur
Carapace
Autopilote
Contre les murs
Le fond & la forme
Le venin
L’œuf
Justice
X-it
Buvez du cul
La surface

Leave A Comment