Interview du groupe Anoxia

mercredi/23/12/2020
137 Views

The Kat a envoyé ses questions par mail au groupe de Black Metal mexicain Anoxia. Tu peux également lire la chronique de leur dernier album en date, « Blackened spell ».

 

Art n’ Roll : Pouvez-vous présenter votre musique aux gens qui ne vous connaîtrait pas ?

Anoxia : Bien sûr, nous sommes ouverts aux gens qui ne sont pas liés au groupe ou directement au Black Metal, nous sommes Anoxia, Metal Negro Mexicano!

AnR : Pouvez-vous décrire votre album « Blackened Spell » et les thèmes qu’il aborde ?

A : C’est un album au sujet de la dépression, du désespoir face à l’existence et le sentiment d’être mort en étant vivant. Des détails qui correspondent parfaitement avec le syndrome de Cotard. L’album est divisé en deux parties qui sont clairement la fin de la vie et le début d’une autre au travers de la mort.

AnR : Quels sont les groupes qui vous ont inspiré ?

A : Il y en a trop, mais je pense principalement à Dissection, Dark Throne, Old man’s child, entre autres.

AnR : En 2019, vous avez annoncé un nouvel album. Qu’en est-il à l’heure actuelle ?

A : Il y a eu des retards dus aux difficultés liées à la pandémie actuelle, mais l’album est terminé à 80% et on sera bientôt prêt à le sortir.

AnR : Le Mexique a une scène Metal assez importante, et les trois membres d’Anoxia jouent ou ont joué dans plusieurs groupes. Est-ce habituel de participer ainsi à plusieurs projets.

A : On a essayé de faire en sorte que tout fonctionne. Certains d’entre nous font partie de projets qui font juste une session, d’autres sont pris par des tournées, mais on fait en sorte de coordonner nos agendas autant que possible. Au Mexique, c’est courant de voir des musiciens qui travaillent dans plusieurs projets, y compris dans différents genres de Metal.

AnR : Je sais que c’est difficile en ce moment de prévoir quoi que ce soit, mais y-a-t-il une tournée en vue ?

A : Il n’y a pas de tournées prévues, mais s’il y en a, on vous tiendra au courant dès que possible.

AnR : Est-ce que vous diriez qu’être Mexicain, ou Américain, nourrit votre musique d’une façon ou d’une autre ?

A : Bien sûr ! Je pense que quand quelqu’un compose de la musique, il y a une part de l’essence de la réalité sociale que tout le monde vit et qui est lié à son comportement national. Donc oui notre musique est aussi influencée par qui nous sommes et ce que nous vivions chaque jour, en tant que Mexicains appartenant à ce magnifique continent appelé Amérique.

AnR : Anoxia est présent sur les réseaux sociaux mais vous n’y parlez pas beaucoup. Est-ce par choix ?

A : Oui, nous essayons de maintenir l’image de bête endormie et qui se réveille de temps en temps pour éclater quelques tympans. Nous pensons que cette idée marche bien.

Merci à Anoxia !

Leave A Comment