caliban band

Chronique de Caliban – Zeitgester

dimanche/16/05/2021
114 Views

Auteur : Caliban
Titre : Zeitgester
Label : Century Media
Sortie le : 14 mai 2021
Note : 15/20

 

Caliban aura mis le temps, mais le groupe assume enfin ses origines et nous livre son premier album exclusivement en allemand. Le groupe se contentait jusque là, de parsemer leurs albums d’une ou deux chansons dans la langue de Goethe.

Cependant, il ne s’agit pas là d’un album original mais bien d’un album remake. Chaque chanson est une réinterpretation d’anciens titres de Caliban, mais cette fois chantée en allemand.

BLEGH!

L’album s’ouvre avec une intro de type orchestral, assez épique, et nous laisse entrevoir qu’on est pas là pour rigoler.

C’est loe cas avec « Trauma« . Morceau dans le plus pur esprit metalcore, avec son riff acéré et le blastbeat de la batterie. Matthi de Nasty apporte un côté hip-hop en crachant quelques lignes.

Les compos plus anciennes bénéficient de l’utilisation d’équipements et de techniques plus modernes de production et d’enregistrement, le groupe ayant clairement appris d’autres groupes.

On peut citer « Herz« , qui adopte un riff très Metalcore Progressive avec des penchants Djent et sonne presque comme une piste d’Architects avec avec son breakdown précédé d’un « Blegh! »

« Intoleranz » reste fidèle à l’originale avec ses intermèdes Nu-Metal, composés de chuchotements effrayants et de grincements électroniques. Il faut savoir que l’album a été enregistré avec les mêmes instruments, les mêmes sons de guitare, les mêmes accords; les pistes ont été bien choisies dans cet esprit également, donc l’album a une grande fluidité.

Le dernier morceau, « nICHTS« , est l’unique original sur cet album. Ecrit dans la pure tradition Caliban, un refrain chanté en clair, saupoudré d’un bonne dose de breakdowns et de mélodies. Ce morceau est à coup sûr sur leurs prochaines set-list.

Un beau résumé

Ce qui est vraiment cool à propos de cet album, c’est qu’il pourrait également servir d’introduction à Caliban pour quelqu’un qui les a manqué au fil des décennies. Bien que cela ne respecte pas leur catalogue général, le groupe reste maître dans son domaine et nous livre un beau résumé de ces 20 derniers années.

 

 

Leave A Comment