Interview avec Andy Davies et Jeff Williams d’Onslaught

mardi/08/09/2015
481 Views

Andy Rosser Davies et Jeff Williams d’Onslaught

AnR : Vous vous apprêtez à jouer au Hellfest, comment vous sentez vous avant de monter sur scène et que représente pour vous ce festival ?

 

Andy Rosser Davies : Pour nous le Hellfest est une référence, cela fait plusieurs années que nous souhaitons jouer sur ce festival. Je me souviens lorsque de notre reformation en 2007, le Hellfest était un jeune festival, assez petit et de le voir à présent aussi gros, on trouve ça fantastique.

Jeff Williams: Pour nous, le Hellfest est à présent l’un des plus gros festivals metal au monde et que le nom de Onslaught soit associé à ce festival, c’est un réel honneur.

 

AnR : Il y quelques semaines sur votre Facebook vous effectuiez un sondage en demandant à vos fan ce qu’ils pensaient des musiciens qui demandaient à leurs fan des aides de financement (crowdfunding) pour aboutir à des projets, est-ce par simple curiosité ou l’envisagez-vous ?

Jeff Williams : On trouve que c’est un concept original et cela montre un peu l’évolution de l’industrie musicale. C’est quelque chose que l’on n’aurait pas imaginé il y a encores quelques années.

Cette question on l’a posé vraiment par curiosité, c’était histoire de voir ce que les gens pensent de ce concept, car c’est une nouvelle façon de procéder, ou le public fait affaire directement avec le groupe donc un tout nouveau type de relation entre fans et musiciens.

Andy Rosser Davies : Pour le moment on ne l’envisage pas mais dans un futur plus ou moins lointain pourquoi ne pas avoir recours au crowdfunding.

 

AnR : C’est les 30 ans de « Power of from Hell », vous êtes actuellement en train de retravailler l’album, pouvez-vous développer un peu plus sur ce projet?

Andy Rosser Davies: Pour commencer, on a le projet de sortir des chansons qui avaient été composées à cette époque-là mais que nous n’avions pas retenues, des chansons qui sont encore sur des cassettes avec l’étiquettes démo dessus, mais pour le moment ceci n’est qu’un projet, rien de concret pour le moment.

Jeff Williams : Et pour le nouvel enregistrement, on recherche des invités que l’on aimerait bien voir jouer avec nous sur le futur album. On ne recherche pas forcement des gens avec qui on a tourné, on est plus en quête de trouver des artistes qui ont commencés après nous et où l’on peut vraiment ressentir et entendre l’influence de « Power from Hell » dans leurs musique.

AnR : Avez-vous d’autres idées en plus que l’EP pour cet anniversaire ?

Andy Rosser Davies: On risque de faire une tournée avec des groupes de l’époque.

On va aussi faire une édition limitée de l’EP avec une boite en métal travaillée à l’image d’Onslaught et des extras à l’intérieur comme des tee-shirts ou des photos dédicacées.

Pour le moment, on prépare tout ça et on verra ce qui est réalisable ou pas.

 

AnR : Pouvez-vous nous parler de l’évolution sur la façon de travailler du groupe durant toutes ces années ?

Andy Rosser Davies : A nos début, on prenait nos instru et on jouait aussi vite que possible sans réfléchir alors qu’avec le temps on a tout fait pour progresser et devenir de meilleurs musiciens. On a appris à se sentir vraiment concerné quant à l’avenir du groupe. On a aussi appris à mieux écrire nos musiques et nos chansons. On amène plus de réflexions dans notre travail.

Entre le 1er album et le dernier il y a une énorme différence mais à la fois c’est la même chose car malgré une évolution au niveau du travail, on a réussi à garder l’âme d’Onslaught.

Jeff Williams: Il y a aussi la manière de travailler, à l’époque on se donnait rendez-vous en studio pour enregistrer, à présent une bonne partie peut facilement se faire tranquillement à la maison sur ordinateur. On va toujours en studio mais il est vrai que l’on travaille un peu plus de chez nous qu’auparavant.

 

AnR : Vous êtes actuellement dans la préparation de la nouvelle Edition de « Power from Hell », mais songez-vous déjà au futur album ?

Andy Rosser Davies : Oh oui !! On a même déjà commencé à travailler dessus !! Mais nous sommes embêtés car l’année prochaine c’est le 30ème anniversaire du 2ème album de Onslaught !!! (Rire) Donc pourquoi ne pas encore faire quelque chose pour fêter ça ! (rire)

Et entre temps nous avons un DVD qui va sortir à la fin de l’année, le DVD a été enregistré lors de notre dernière tournée Anglos Saxonne.

On risque de ne pas s’ennuyer dans les mois à venir !

 

AnR : Durant votre carrière quel est le public qui vous a marqué ?

Jeff Williams: Définitivement le public Sud-Américains, ils sont absolument géniaux, les salles sont gigantesques et là-bas il y a une réelle culture metal. Ensuite il y a les allemands car c’est surement en Allemagne que l’on a dû le plus jouer durant notre carrière.

 

AnR : Pour finir, avez-vous d’autres hobbies artistiques autre que la musique ?

Andy Rosser Davies: Pour être honnête c’est la musique qui dirige ma vie donc je ne vis que pour ça. Pas de passion pour autre chose, j’aime me consacrer à ma musique et ne faire que ça.

Jeff Williams : Je fais de la peinture et de la photo, la photo me permet de travailler sur Photoshop. Je travaille aussi beaucoup sur l’artwork d’Onslaught et je fais le graphisme et la pub pour un magasin de guitare.

Tags

Leave A Comment