REFERENDUM DE LA REDACTION 2016

jeudi/29/12/2016
764 Views

Cette année, nous avons organisé le premier référendum de notre rédaction, la Crewte d’ART’N’ROLL. Pour deux raisons. Une subjective, et mineure : pour mieux nous connaître nous-mêmes. Une objective, et majeure : tenter de dégager un tableau le plus honnête de notre musique ainsi que ses innombrables et disparates chapelles, à l’instant 2016. Ceci donnerait cela.

 

Quant à l’Asso ART’N’ROLL.

Toutes les tendances y sont représentées. Du Thrash le plus européen (ASENBLUT), au Heavy classique (RUNNING WILD, DIAMOND HEAD) en passant par différentes formes de Death (BEHEMOTH, CYNIC, AMON AMARTH), le Nu (KORN, DEFTONES), le Post Black (REGARDE LES HOMMES TOMBER) ou le Prog’ sous toutes ses coutures (MARILLION, ORPHANED LAND), les gens d’ART’N’ROLL ont tapé et tapent tous azimuts. Parfois en se déplaçant pour des concerts à l’étranger (New-York, Anvers, Lokeren) ou en province (Reims). Et hormis l’incontournable Hellfest, la Crewte d’ART’N’ROLL a plébiscité les concerts livrés dans des petites salles Parisiennes (Trabendo, Trianon, Cigale, Petit Bain et Divan du Monde, représentant plus de la moitié des votes). Aucun Zénith, pas de Bercy, et aucun Stade de France en vue. Enfin, nous avons élu une énorme majorité de concerts dans la capitale, ce qui trahit aimablement nos origines : si en 2017, des amis provinciaux veulent joindre à nous, et enrichir la Crewte, ce sera avec plaisir…

Le sens populaire dit « Qui se ressemble s’assemble » : nos différences au sein de cette auberge Espagnole qu’est ART’N’ROLL, font mentir ce dicton. Certains de chez nous sont très spécialisés (Metalcore, Thrash, Black, Metal Prog’… AIRBOURNE) et/ou ont des coups de cœur hors sentiers battus. On citera notamment ARKAN, et son métissé et poignant « Kelem ». D’autres possèdent des affinités plus généralistes. Ceux-là plébiscitent logiquement les phénomènes (ou les grosses écuries c’est selon) de l’année (GHOST, METALLICA).

Les choix pointus des premiers rassureront certains lecteurs (les fans de POSSESSED, de CYNIC, d’ABORTED ou de HATEBREED, par exemple) quant à la persistance d’une fibre pure et dure au sein de l’Asso. On notera la percée dans leurs votes de SINSAENUM, le super-groupe de Black Metal Blackened, comprenant dans ses rangs, notre Stéphane BURIEZ national.

 

Quant à l’année qui vient de s’écouler.

Première remarque : dans très peu de temps, nous regretterons une année au cours de laquelle le Big Four (excepté SLAYER, mais pas loin) a sorti des albums de bonne qualité, puis a entamé des tournées mondiales pour les promouvoir.

A ce propos, le Hellfest, qui a vu trois des quatre du Big Four sur ses planches en juin dernier (excepté METALLICA… mais très loin) demeure et demeurera en 2017 l’événement majeur de notre galaxie. D’une part, car deux des meilleurs concerts, selon notre référendum, ont eu lieu à Clisson (RAMMSTEIN et KORN). D’autre part, parce que nombre des groupes qui figurent dans notre classement y sont passés cette année, ou viendront y défendre leur album l’an prochain (AIRBOURNE ou CLUTCH par exemple). Nombre de groupes interviewés en 2016, sans toutefois figurer dans nos réponses, y étaient en outre programmés (NO ONE IS INNOCENT par exemple). Chez ART’N’ROLL, la question rituelle à poser lors d’un ITW est dorénavant la « Question Hellfest », laquelle se décline à l’infini selon les groupes et artistes : « Comment ça s’est passé ? » ; « Vous allez y jouer l’an prochain ? » ; « Ça vous fait quoi ? » ; « Y jouerez-vous un jour ? », « Vous regrettez de ne pas y jouer ? », etc…

Autre point saillant dans les réponses : une différence de taille et d’audience entre les groupes et artistes choisis par les membres de la Crewte. On y passe sans transition du groupe des plus Underground à la machine Mainstream, que même Bruno LE MAIRE pourrait reconnaître (c’était une blague, il ne connaissait même pas l’existence du Hellfest…). A ce titre, la promo réalisée par METALLICA au mois de novembre, lors de la publication de « Hardwired … to Self-destruct », est une des plus massive et réussie de tous les temps. De son côté, le monumental GHOST n’a cessé de faire couler l’encre et la salive : Metal ou pas Metal ? Groupe de l’année pour quatre d’entre nous, leur EP « Popestar » sorti à la fin de l’été, ferait pencher la balance pour la seconde option. Leur album à venir, précédé d’une nouvelle tournée, sera un des temps forts de 2017, entre autres en termes de Buzz.

Nous noterons, enfin, la présence de plusieurs formations Françaises dans notre référendum (REGARDE LES HOMMES TOMBER, BLACK BOMB A… SINSAENUM, ARKAN), ce qui souligne la bonne forme hexagonale de notre scène nationale. Tout en sachant… que le national peut à son tour devenir international… Ce qu’ont démontré les Landais de GOJIRA tout au long de cette belle année 2016.

 

ASK

Albums de l’année :

  1. « Uroboric Forms » (CYNIC)
  2. « False Prophecies » (UNDEAD PROPHECIES)
  3. « Echoes of the Tortured » (SINSAENUM)

Groupe ou artiste de l’année : Personne

Concert de l’année : SKINDRED (Je ne sais plus où, Paris, province ou Belgique)

 

THE KAT

Albums de l’année :

  1. « Kelem » (ARKAN)
  2. « Dancefloor Bastards » (SIDILARSEN)
  3. « Kodama » (ALCEST)

Groupe ou artiste de l’année : CAMMIE GILBERT (Oceans of Slumber)

Concert de l’année : SOLSTAFIR (Divan du Monde, Paris)

 

VIRGINIE V. MAMY

Albums de l’année :

  1. « Breakin’ Outta hell » (AIRBOURNE)
  2. « Sittin Heavy » (Monster Truck)
  3. « The concrete Confessional » (HATEBREED)

Groupe ou artiste de l’année : AIRBOURNE

Concert de l’année : AIRBOURNE (Le Trianon, Paris)

 

MICHA

Albums de l’année :

  1. « Varahtelya » (Oranssi Pazuzu)
  2. « All Empires Fall » (TOMBS)
  3. « White Album » (WEEZER)

Groupe ou artiste de l’année : GHOST

Concert de l’année : SLAYER (Portchester, New-York)

 

FRANCK P.

Albums de l’année :

  1. « Echoes of the Tortured » (SINSAENUM)
  2. « The Vision Bleak » (THE UNKNOWN)
  3. « Berserker » (ASENBLUT)

Groupe ou a rtiste de l’année : METALLICA

Concert de l’année : BEHEMOTH (La Cigale, Paris)

 

MARION D.

Albums de l’année :

  1. « Hardwired … to Self-destruct » (METALLICA)
  2. « Mariner » (CULT OF LUNA)
  3. « Firew within Firires » (NEUROSIS)

Groupe ou artiste de l’année : GHOST

Concert de l’année : RAMMSTEIN (Hellfest)

 

DRAGON

Albums de l’année :

  1. « Jomsviking » (AMON AMARTH)
  2. « Rapid Foray » (RUNNING WILD)
  3. « Kna’an » (ORPHANED LAND)

Groupe ou artiste de l’année : AMON AMARTH

Concert de l’année : AVANTASIA (Le Trianon, Paris)

 

BABSY LUNA

Albums de l’année :

  1. « The Concrete Confessional » (HATEBREED)
  2. « Retrogore » (ABORTED)
  3. « Dystopia » (MEGADETH)

Groupe ou artiste de l’année : BLACK BOMB A

Concert de l’année : MACHINE HEAD (La Cartonnerie, Reims)

 

PAULINE

Albums de l’année :

  1. « This could be Heartbreak » (THE AMITY AFFLICTION)
  2. « Aggressive » (BEARTOOTH)
  3. « Bad Vibrations » (A DAY TO REMEMBER)

Groupe ou artiste de l’année : THE AMITY AFFLICTION

Concert de l’année : ENTER SHIKARI (Le Trabendo, Paris)

 

PISH

Albums de l’année :

  1. « The Violent Sleep of Reason » (MESHUGGAH)
  2. « The Uncanny Valley » (PERTURBATOR)
  3. « Echoes of the Tortured » (SINSAENUM)

Groupe ou artiste de l’année : SINSAENUM

Concert de l’année : MESHUGGAH (Trix, Anvers)

 

CATHERINE DO

Albums de l’année :

  1. « Transcendence » (DEVIN TOWNSEND)
  2. « Exile » (REGARDE LES HOMMES TOMBER)
  3. « In Times » (ENSLAVED)

Groupe ou artiste de l’année : ORPHANED LAND

Concert de l’année : ORPHANED LAND (Divan du Monde, Paris)

 

ROMAIN

Albums de l’année :

  1. « Magma » (GOJIRA)
  2. « Fuck Everyone and Run » (MARILLION)
  3. « Gore » (DEFTONES)

Groupe ou artiste de l’année : GHOST

Concert de l’année : KORN (Hellfest)

 

MATHILDE

Albums de l’année :

  1. « Terminal Redux » (VEKTOR)
  2. « Proponent for Sentience » (ALLEGAEON)
  3. « Diamond Head » (DIAMOND HEAD)

Groupe ou artiste de l’année : POSSESSED

Concert de l’année : BEYOND CREATION (Le Divan du Monde, Paris)

 

SOUNNE

Albums de l’année :

  1. « Jomsviking » (AMON AMARTH)
  2. « Magma » (GOJIRA)
  3. « Dystopia » (MEGADETH)

Groupe ou artiste de l’année : GHOST

Concert de l’année : LOUDBLAST (Le Petit Bain, Paris)

 

Pascal Jackson

Albums de l’année :

  1. « Forgive me Father » (BENIGHTED)
  2. « The Serenity of Suffering » (KORN)
  3. « The Serpent Only Lies » (CROWBAR)

Groupe ou artiste de l’année : METALLICA

Concert de l’année : SUICIDAL TENDENCIES (Lokerse Feesten, Lokeren)

Leave A Comment