Live report Hangman’s Chair à La Maroquinerie le 4 mai 2018

lundi/14/05/2018
277 Views

Hangman’s chair c’est le groupe dont on entend parler un peu partout en ce moment. Album de la semaine sur Canal +, invité sur le plateau de France Inter, affiché comme « meilleur groupe de rock français en activité » par Noisey, un clip avec Nicolas Duchauvelle, le quatuor a bien réussi la promotion de son cinquième opus « Banlieue Triste ». Vendredi, c’est tout le petit monde du Metal parisien qui s’était donné rendez-vous à La Maroquinerie pour voir Hangman’s Chair défendre ses nouveaux morceaux en live.

Le set débute doucement, le son est excellent pour la partie instrumentale, mais pas assez puissant à mon goût pour mettre en relief la voix de Cédric, c’est un peu frustrant. La salle est presque complète, les têtes bougent en suivant le rythme des premiers titres.

La tension monte d’un cran avec « Dripping Low », qui montre les progrès du groupe pour faire sonner leurs anciens titres. Quand on connait la version CD de ce morceau, la puissance dégagée sur scène est ébouriffante. Tout est fait pour le porter vers un autre niveau.

Le choix de la setlist est bien fait, on voit que l’équilibre entre des morceaux mélancoliques, des passages plus Heavy et des montées bien senties a été bien réfléchi.  Le public adhère complètement à cet enchainement. La foule porte quelques slamers, dont un jeune garçon, dans une ambiance bon enfant.

Le plaisir que prend le quatuor est contagieux, mais le groupe n’adressera aucun mot à son public. Mention spéciale à Medhi derrière ses fûts, on le sent appliqué et très précis dans chacun de ses gestes, utilisant des mailloches pour affiner le rendu.

Instant magique quand vient l’heure de « Touch the razor ». Le groupe, avec une composition musicale très épurée, maîtrise une montée en puissance dont chaque note de basse prend le public par les tripes. Tenir en haleine une maroquinerie pendant plusieurs minutes avec 3 notes n’est pourtant pas chose facile, mais plus on avance et plus on ne peut qu’être happé par ce titre. Le son est bien lourd, les musiciens en transe et la voix de Cédric est au meilleur de sa forme. Le temps de ce morceau file bien trop vite malgré ses 12 bonnes minutes. L’intensité est à son comble et voilà que ces messieurs quittent la scène sans un mot.

Ils reviennent quelques minutes plus tard pour conclure la soirée avec « Full Ashtray », encore un morceau qui nous envoie du lourd, du très lourd. C’est tellement bon, et ça va être tellement court. Une grosse dizaine de minutes certes, mais quand on aime ça passe toujours trop vite. Les lumières se rallument après 1h20 de set devant un public conquis, et prêt à continuer la soirée dans la cour de la Maroquinerie.

Une belle manière de présenter ce cinquième opus, de loin leur plus réussi !

Hangman’s chair

Setlist 

Intro
Naive
Sleep juice
04/09/16
Dripping low
Cut up kids
Can’t talk
Flashback
The Saddest call
Touch the razor
Full ashtray

 

Team Ghost

Leave A Comment