Interview avec Julien de Sidilarsen lors de leur passage au Download Festival

dimanche/22/07/2018
233 Views

En ce premier jour du festival, ANR a rencontré Julien le petit dernier dans la famille SIDILARSEN pour discuter avec lui de metal, de concerts et surtout des projets du groupe.

 

ANR : Déjà deux ans depuis la sortie de « DanceFloor Bastards », que s’est-il passé pendant ces deux ans ?

Julien : Beaucoup de choses, mon arrivée déjà, depuis février plus exactement. J’ai été contacté par Seb le batteur, il y a eu une audition et ça s’est bien passé. Maintenant me voilà dans l’équipe pour défendre les dernières dates de « Dance Floor Bastard ». Voilà, il y aura ces quelques dernières dates et après on se met en pause pour pouvoir se concentrer et se focaliser sur le nouvel album à venir en 2019,

 

ANR : Tu étais là pour le DVD live au Bikini  sorti il y a peu il me semble ?

Julien : Oui le 24 ou le 27 mars je crois. Il a été fait en octobre et donc non, je n’étais pas encore là.

 

ANR : Mais tu peux en parler un peu de ce DVD ?

Julien : Oui, bien sûr ! C’est un DVD qui marque les 20 ans de Sidilarsen avec un documentaire vraiment très riche en instants, en moments avec le groupe. Ça parle des débuts en 1997 avec le premier concert dans une toute petite salle jusqu’aux moments intimes dans les loges, dans les camions… Ça retrace vraiment l’histoire et pour arriver à l’apogée avec ce concert des 20 ans au Bikini qui a affiché complet, il y a eu le Hellfest aussi en 2017,

 

ANR : Qu’est-ce que ça fait d’être le petit dernier dans un groupe qui a déjà 20 ans de carrière ?

Julien : c’est le bizutage en ce moment, le Download, les interviews… tout est nouveau pour moi !

 

ANR : Alors ça donne quoi ?

Julien : C’est assez impressionnant au début, un peu stressant mais on s’y fait.

 

ANR : Sinon, tu connaissais déjà bien SIDILARSEN avant ?

Julien : J’étais public avant d’être musicien. Je les ai connus en 2008 sur l’album « nuit pour 7 jours », Avant j’avais un groupe de metal et j’avais ouvert pour eux en 2012 dans un festival par chez moi du côté de Nîmes, au Rocktambule à Rousson et maintenant je fais partie de l’équipe. C’est super impressionnant et très cool. J’ai été très très bien accueilli.

 

ANR : Vous préparez donc le prochain album, vous avez déjà des idées ?

Julien : Oui, il y a quelques petites idées naissantes, quelques bribes de compo. On sait déjà que ce sera un album beaucoup plus tranchant, plus métal que les précédents.

 

ANR : Moins d’électro ?

Julien : Il y aura toujours des machines quand même ! Il y aura toujours le chant en français, la signature du groupe avant tout. Outre la production, c’est dans la compo et dans l’idée des chansons qu’elles seront très saillant. Ce sera metal.

 

ANR : Avec toujours une thématique sociale ? De la révolte ?

Julien : L’inspiration du chanteur restera dans la ligne de mire, on va peut-être voir avec. En tout cas, musicalement, je vais prendre part aux compositions du nouvel album. On propose tous des riffs et parfois c’est accepté. D’ailleurs, sur les anciennes compos, je peux ajouter ma patte, des idées d’arrangement, c’est toujours très bien reçu, On se dirige droit dans la lignée d’un album sans être extrême metal mais bien metal quand même. Mais c’est quand même assez metal par rapport à ce qu’est SIDILARSEN à la base.

ANR : Alors ton premier Download, pas trop impressionné ?

Julien : Si, carrément ! Comme je disais moi, avec mon expérience de musicien, j’ai dû jouer devant maximum 400 personnes (rires) et là j’arrive sur un espèce de festival énorme où j’aurais tellement aimé y être en temps que public et finalement j’y suis en temps qu’artiste. C’est positivement impressionnant.

 

ANR : Je te remercie beaucoup pour tes réponses et au plaisir de te voir sur scène pour le prochain album 🙂

Leave A Comment