Interview du groupe Shiraz Lane avec Ana Willman

mercredi/13/02/2019
232 Views

Art’N Roll : Vous tournez avec H.E.A.T, comment s’est formée cette tournée ?

Ana : Cela a été arrangé par Dragon Production, c’est notre agence de booking en Europe et elle l’est aussi pour H.E.A.T donc ça a facilité les choses.

 

ANR : On ne vous connait pas encore chez Art’N Roll, peux-tu me parler un peu du groupe ?

Ana : Nous sommes un groupe de rock composé de cinq personnes. On essaie de créer un monde de paix, d’amour et d’harmonie. On veut rendre les gens heureux en nous exprimant à travers notre musique.

 

ANR : Tu es en train de me dire que Sexe, Drogue et Rock’n Roll c’est fini ?

Ana : Je ne sais pas mais pour nous, c’est Peace, Love et Rock’n Roll. La musique a un effet spécial sur nous.  Quand j’étais un gosse, la musique que j’écoutais avait un gros impact sur moi et cela a vraiment changé ma vie. Ça m’a permis de voir les choses différemment et c’est pour ça qu’on essaie comme on peut d’ouvrir les yeux aux gens afin qu’ils puissent voir que le monde peut être meilleur. La musique est vraiment géniale, tu peux faire de grandes choses grâce à la musique.

Si tu chantes seulement à propos de filles, de fêtes et de drogues, ce n’est pas nul mais ce n’est pas profond. Je pense vraiment que l’on peut changer le monde avec la musique.

 

ANR : Vous espérez avoir un impact sur le monde avec votre musique mais vous n’êtes pas engagés non plus ?

Ana : Non, on essaie de ne pas être trop politisés. On parle surtout de la vie.

 

ANR : Vous venez de sortir « Carnival Days », est ce que la composition s’est passée comme le premier album ?

Ana : Ça s’est passé très différemment car pour « Crying Out Loud » on avait un mini budget, on l’a fait dans le sous-sol chez des potes. Alors que pour « Carnival Days », on a fait un travail de pré production à Stockholm avec un producteur. On a aussi fait ça dans un vrai studio de professionnels donc cela nous a amené à nous investir encore plus. On a essayé d’être le plus professionnel possible sur « Carnival Days ».

 

ANR : Ça vous a donné l’envie de passer à un stade plus professionnel pour la suite ?

Ana : Oh oui ! pour sur on va continuer de travailler avec le même producteur. Et en tant que groupe nous sommes en plein développement au niveau du travail de compositeurs. On travaille dur pour créer de meilleures chansons, de meilleures mélodies. On va essayer de passer au niveau supérieur avec le prochain album.

 

ANR : Tu parles de s’améliorer en tant que compositeur, peux-tu me dire qui compose quoi dans Shiraz Lane 

Ana : On compose la musique ensemble et Hannes compose les paroles mais il les écrit après la musique.

 

ANR : On a pu découvrir le vidéo clip du morceau « The Crown », qui a eu l’idée du scénario 

Ana : L’idée générale vient d’un brainstorming entre nous mais ensuite c’est Hannes qui filme et édite car c’est le champion du montage de vidéos.

Sinon, on voulait quelque chose ou on ne se prend pas au sérieux et qui ne se résume pas à nous en train de jouer. Nos clips précédents se résumaient à nous en train de jouer et là on avait envie de s’amuser.

 

ANR : Quels sont les projets pour Shiraz Lane ?

Ana : Finir la tournée avec H.E.A.T , rentrer à la maison se reposer et commencer à bosser sur notre troisième album pour le sortir en 2020.

Leave A Comment