aeren

Interview du groupe de rock alternatif italien AEREN

vendredi/18/05/2018
481 Views

Art N Roll a pu envoyer ses questions au groupe italien de rock alternatif italien à l’occasion de la sortie de leur album « Breakthru ».
 
Art N Roll: Bonjour! Pourriez-vous présenter un peu le groupe et votre style de musique ?

AEREN: Bonjour les gars! Nous sommes AEREN de Taranto, un bon endroit dans le sud de l’Italie. Nous avons commencé ce projet en 2014, mais c’est seulement en 2015 que nous avons réussi à trouver des dates pour jouer et eu la possibilité faire un disque. Notre genre musical est le Rock alternatif, mais nous voulons juste jouer de la musique rock dans un monde qui semble préférer d’autres musiques ces derniers temps. En 2015, nous avons publié notre premier EP autoproduit « AEREN – EP » et entre 2016 et 2017 nous avons sorti 3 singles: « Bad Weakness » (lauréat local pour la musique et le clip vidéo), « The Pretender » (reprise des Foo Fighters) et « Breath Of Air » (qui est le premier single de BREAKTHRU). Les membres actuels du groupe sont Silvia Galetta (voix), Simone D’Andria (guitares, synthé), Simone Solidoro (Basse, piano, synthés), Cosimo De Marco (Batterie)
 
ANR: Vous venez de sortir le disque « Breakthru », en référence à une chanson de Queen ou pas du tout ?

AEREN: Tant de gens pensent que nous avons utilisé ce nom pour désigner la chanson de Queen « Breakthru ». Oui, nous aimons Queen, mais ce n’est pas la raison. Le nom original était « Breakthrough » inspiré par notre quatrième piste « Shooting Stars » mais il était trop long et pas inspirant pour l’artwork. Nous avons utilisé « BREAKTHRU » pour simplifier cette expression et si vous le souhaitez, cela pourrait être considéré comme un hommage mais ce n’est pas la raison

ANR: Votre musique reflète diverses influences, allant même jusqu’à intégrer quelques riffs de reggae/funk sur « Breath of air ». Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur les groupes que vous aimez et qui ont eu un impact sur votre musique?

AEREN: Nous avons commencé à jouer ensemble à cause des nombreuses influences que nous avons en commun: Foo Fighters, Muse, Paramore, Linkin Park, Evanescence, Depeche Mode et bien d’autres. Notre objectif était d’introduire des références électroniques dans un son Hard Rock / alternatif pour construire un style rock moderne. Nous avons également introduit des éléments funk dans des chansons comme « Breath Of Air » et « Our Flaws » parce qu’il y a un autre groupe que nous aimons tant, les « Red Hot Chili Peppers », les connaissez-vous Marion?

 

 

ANR: Je dois dire que ça me fait plaisir de vous voir aborder les questions environnementales dans vos paroles, car je travaille dans ce domaine. À quel point êtes-vous impliqués dans de tels problèmes?

 

AEREN: Nous avons  décidé de parler de ces problèmes parce que nous vivons dans une terre qui a été détruite par la pollution de l’air, du sol et de l’eau. Beaucoup d’artistes qui vivent dans la même partie de l’Italie ont introduit ces questions dans leurs paroles, mais nous sommes les premiers à le faire en anglais afin de donner à ce problème une vision internationale.
Aussi notre guitariste travaille dans ce domaine, nous avons donc quelque chose en commun (ahah)

 

ANR: Quels sont les autres sujets dont vous parlez dans vos paroles?

AEREN: Notre chanteur écrit habituellement sur les problèmes et les difficultés sociales et humaines. Nous aimerions donner de l’énergie et de la force à ceux qui se sentent perdus face à un problème. La vie doit être prise avec soin, car elle est unique, comme notre planète, et personne ne nous la rendra.

 

ANR: Le Mandala sur votre couverture a-t-il une signification importante pour vous?

AEREN: La couverture de « BREAKTHRU » a été créée pour nous par un artiste américain, Marcile Powers, et graphiquement élaborée pour obtenir le spectre de couleurs qui nous a le plus fasciné. C’est la forme abstraite d’un mandala, qui dans la culture orientale est la représentation symbolique du cosmos, de l’univers. Il y en a des différents, et chacun d’eux représente différents aspects de la vie. L’album étant très varié et traitant de différents thèmes, notre mandala est la synthèse des multiples aspects de nos vies, qui sont liés d’une certaine manière aux mouvements du cosmos lui-même.

 

ANR: Qui fait quoi dans le groupe? Comment travaillez-vous ensemble?

AEREN: Nous commençons généralement l’écriture d’une chanson à partir d’une composition ou d’un texte. C’est tellement drôle parce que vous pouvez les assembler et atteindre le point culminant de la chanson avec le bon arrangement. Nous sommes donc le genre de groupe qui a passé suffisamment de temps à répéter pour faire les choses de la bonne manière

 

ANR: Que pensez-vous de la scène rock italienne?

AEREN: En Italie, nous nous référons toujours à une scène rock qui appartient aux années passées. Dans la scène mainstream, il n’y a pas de scène rock, mais seulement une musique « indie shitty » que les gens aiment appeler « ITpop ». C’est un vrai bazar car dans la scène indie et underground il y a tellement de groupes et d’artistes qui font du bon rock mais c’est tellement difficile de percer!

 

ANR: Vous avez signé avec Sliptrick records, que pensez-vous qu’ils vous apporteront?

AEREN: En fait, nous attendons déjà de voir les résultats. On en reparlera après ! 😉

 

ANR: Quels sont vos projets pour le futur proche?

AEREN: Le seul objectif pour le moment est d’assurer la promo en jouant des concerts en Italie. Nous commencerons au mois d’août en raison de nos emplois et de nos études. Après cela, nous écrirons de nouveaux morceaux à partir de nos nouvelles expériences.

 

ANR: Que faites-vous quand vous ne jouez pas de la musique? Avez-vous des jobs à côté? Des hobbies?

AEREN: Nous faisons tellement de choses dans nos vies et nous sommes tellement occupés. Mais notre passion pour la musique est si forte, elle nous aide à ne jamais abandonner et à rester toujours sur le bon chemin.

 

Tags

Leave A Comment