HOT on the rocks!

Concert du groupe Highly Suspect au Trabendo le 10 février 2018

jeudi/22/02/2018
264 Views

Samedi pluvieux mais samedi heureux au Trabendo avec le retour d’Highly Suspect à Paris après leur passage très remarqué aux Etoiles l’année dernière. Le concert affiche complet avec une promo minimaliste, belle récompense pour un groupe qui gagne à être connu.

Le trio New-Yorkais n’est pas venu seul, leur DJ met l’ambiance avec une sélection Rap/Hip Hop pointue, mais quelque peu surprenante avant un concert rock. C’est sur cette lancée que le groupe fait son apparition sur scène. Casquettes vissées sur la tête, sweaters « My Crew is my Dope », fidèles à leur image.

Le concert démarre fort avec « Bath salts » pour ensuite basculer vers du calme avec la balade « Lost » chantée par le bassiste Rich Meyer. Johnny souligne la voix d’ange de Rich, même si le speech est un peu plus court que d’habitude. Eh oui, Highly Suspect a déjà son show bien rôdé avec des moments attendus.

Le concert repart ensuite sur un rythme plus soutenu, et Johnny met vraiment en avant ses capacités de guitariste sur certains passages avec un son très bluesy. Le groupe livre une prestation intense, qui met en avant leur sensibilité et leur

Entre chaque morceau ou presque le trio se fait passer la bouteille de vodka en plus de boire des bières, l’hydratation c’est important ! Johnny communique un peu avec la salle, avec un accent bien appuyé et une rapidité de prononciation qui me fait douter que beaucoup de monde puisse comprendre ce qu’il dit.

Une annonce du groupe prévient que tout le monde devrait connaître le morceau suivant, serait-ce « Lydia » ? Le morceau qui les a fait connaitre, mais que Johnny ne voulait plus jouer, car ça lui évoquait des souvenirs trop difficiles. Le morceau est remanié pour la version live, quelques arpèges en guise d’intro avec beaucoup de reverbe pour installer une ambiance un peu flottante, et les premiers accords retentissent. C’est le déferlement au sein du public, qui donne de la voix sur le refrain. Le groupe s’arrête après le break et enjoint le public à chanter encore plus fort avec eux, joli moment de partage au Trabendo.

Johnny semble très préoccupé par l’agitation de la fosse et demande à plusieurs reprises que les gens arrêtent de pousser les premiers rangs qui se retrouvent comprimés contre les barrières. Il va même jusqu’à faire monter une jeune fille sur scène en assurant que si elle se fait à nouveau pousser le concert s’arrêtera net. Coup de gueule aussi contre les personnes qui filment le concert avec leurs téléphones au lieu de profiter du moment présent… et je dois dire que ça fait plaisir d’entendre ce genre de discours !

La fin du set approche et c’est l’heure d’un solo de batterie, un peu long mais impressionnant. Ryan Meyers nous fait une petite démonstration de ses talents, rejoint ensuite par son roadie pour un quatre mains/quatre pieds derrières les fûts. Au bout de quelques minutes Ryan laisse carrément sa place au roadie et le regarde en buvant une bière, visiblement satisfait de la prestation du petit.

 

Le groupe revient sur scène pour un encore qui ne compte pas moins de xx morceaux, dont le tube « My Name is Human ». C’est sur ce titre que le roadie qui avait joué de la batterie vient et récupère la guitare de Johnny, puis un second roadie débarque et prend la place de Rich à la basse. Bonne ambiance !

Juste avant « Look Alive, Stay Alive » Johnny nous raconte qu’il a vu sur son compte Twitter qu’un couple était venu du Texas pour les voir jouer ce soir. Il en profite pour leur dédier le morceau. Une attention plutôt sympa pour un groupe dont le succès grandit de jour en jour.

Johnny nous explique qu’il a eu des difficultés avec son retour son pour le chant, mais on ne peut pas dire que ça se soit vraiment senti. L’énergie, les émotions, le plaisir, tout était au rendez-vous pour un super concert. J’espère juste que le nouvel album sortira bientôt !

 

Setlist :

Bath Salts

Lost
Bloodfeather
Viper Strike
Fuck Me Up
Round & Round
Lydia
Claudeland
ATL/ Drum Solo/ATL (reprise)

 

Encore:

Little One
My Name Is Human
Wolf
Look Alive, Stay Alive
Serotonia

 

 

 

Leave A Comment