Concert de Mexican Blackbird / Motor Kids / Folsom à l’international

vendredi/26/05/2017
1 032 Views

En ce jeudi férié, l’évènement à ne pas rater c’était bien-sûr le concert Folsom + Motor Kids + Mexican Blackbird à l’international.

Mexican Blackbird chauffe le public

La soirée débute avec les Mexican Blackbird, trio parisien qui semble, à certains moments, tout droit sorti du bayou. Ce son blues est mis en exergue par l’utilisation d’instruments typiques du genre : cigar box, harmonic. Leur musique est portée par un duo guitare/batterie, rehaussé par un peu de clavier.

Si le groupe n’apporte pas beaucoup d’originalité au genre, il offre une prestation empreinte d’élégance et de passion. Il manquerait un peu plus de ce côté « sale » que l’on aime dans le blues-rock, ce petit plus qui nous prendrait vraiment aux tripes.

Côté imagerie scénique, le groupe est arrivé bien préparé avec une toile en arrière-plan à leur effigie, qui restera là toute la soirée ! Quid de l’ambiance ? Visiblement, les amis sont de sortie à l’international ce soir, et c’est jouissif. Le public ne se fait pas prier pour réagir à chaque incitation du trio pour bouger et montrer le plaisir qu’il prend.

http://www.mexicanblackbird.fr/

 

It’s motherfucking showtime avec Folsom!

Après une mise en place d’une rapidité impressionnante, Folsom monte sur la scène de l’International. Une entrée en matière tout en douceur, sur une note de sensualité envoûtante. Le quatuor parisien, qui répondait à mes questions un peu plus tôt dans la soirée, bien que tête d’affiche, a décidé de jouer en deuxième position. Après l’écoute de leur premier album, « Bad Ways », je m’attends à du funk, du groove, du rock et surtout, de la bonne humeur. Autant dire tout de suite que je ne vais pas être déçue.

Il faut le reconnaitre, chaque musicien maîtrise son sujet. Issus d’univers différents, ils nous proposent ce soir une prestation technique de haut vol, que vient sublimer la voix grave et blues de Peter. Et quelle voix ! Une voix qui vous emporte sur les terres lointaines de Lousianne, avec un grain un peu rocailleux d’une justesse sans faille.

Le groupe explose sur « Showtime ». Ce morceau, d’un peu moins de 3 minutes en version CD, prend une toute autre dimension en live. Que ce soit Théo à la basse, Florian à la guitare ou Léo à la batterie, chaque musicien vient enrichir la composition de base avec maîtrise et énergie. Ce melting pot musical entre en transe avec le rap de Peter.

Le groupe est actuellement en train de tourner le clip de « Discotrap », qui a  fait l’objet d’une campagne de financement participatif, illustrée par une vidéo tout en humour. Ce morceau, extrêmement groovy, fait monter chez l’auditeur, dès les premières notes, une incompressible envie de danser. Peter se mêle à la foule pour l’entraîner dans une chorégraphie collective, et la sauce prend !  Après avoir dansé, il faut maintenant chanter sur « get my money », un refrain entêtant qui permet une bonne interaction avec le public.

Le groupe termine son show avec « Low Hanging Fruit », un morceau annoncé comme un tribut à Tenacious D. Les gros riffs sont de mise pour boucler le set en beauté ! On ressort du concert avec de la bonne humeur à revendre, un groupe à découvrir sur scène de toute urgence !

http://thefolsomboys.wixsite.com/folsom

Lire l’interview du groupe

Motor Kids envoie du solo en fin de soirée

La soirée se termine avec les Motor Kids, dans une composition inédite. A la batterie on retrouve Léo Flank, qui vient d’achever une première prestation avec Folsom !  Au chant et guitare Alim Elborki, et nouvellement à la basse Mourad Keji. Le trio évolue dans un registre moins festif que Folsom, plus psyché. Leur musique fait la part belle à des solos un peu plus guitar hero, des refrains bien sentis, comme sur « Sister ». On sent bien les influences seventies, ainsi qu’une volonté d’apporter une touche de modernité. Malgré quelques difficultés de réglages en début de set le groupe, les Motor Kids assurent le show, avec un son impeccable et une envie sincère de faire vibrer le public.  En bonus, les musiciens ont tous fini torse nu !

https://motorkids.bandcamp.com/

 

Leave A Comment