Chronique de Satan’s Cross – Nocturnal Graves

vendredi/10/11/2017
157 Views

Nocturnal gravesGroupe : Nocturnal Graves
Album: Satan’s Cross
Label : Season Of Mist
Dates de sortie : le 8 Décembre 2017
Note : 16 /20

 

En lisant la biographie de NOCTURNAL GRAVES et le CV des membres de ce groupe australien, on attrape légèrement le tournis !!!

Fondé en 2004, à Melbourne, les membres de cette formation de Death Maniacs ont des noms tout droit sortis d’un bon film gore ! Un mélange entre MAD MAX et REANIMATOR, jugez par vous-même : J. NUCLEAR EXTERMINATOR au chant et à la gratte (ex-membre de DESTROYER 666), REGAN DESTRUCTOR à la basse et SADISTIC REAPER à la batterie. Tous des anciens de multiples bandes, et la liste est assez impressionnante, croyez-moi !

A des heures d’avion, sur le continent australien existe une scène Metal riche, qui donne dans le Black Death ! La plus connue étant DESTROYER 666. Cette année, NOCTURNAL GRAVES décide de ressortir 10 ans après, leur album culte SATAN’S CROSS, agrémenté de quelques titres supplémentaires issus de plusieurs démos de 2004 à 2006, histoire de mieux connaitre leur discographie. Sachez que la formation prépare un véritable futur album qui verra le jour chez Season of mist, en 2018.

En attendant penchez bien la tête en arrière, puis en avant, sortez votre vieille cartouchière du grenier et le perfecto qui doit trainer au fond d’un placard !!! Invitez des potes et dégustez cette galette de pur Black Thrash Metal !! L’album vaut vraiment le détour, et peut vite devenir addictif ! A ranger au côté des meilleurs CDs de Thrash de la planète, entre un DESTRUCTION et SODOM par exemple.

Comment sommes-nous passés à côté de ce pur joyau ? Merci à Season of mist de rééditer l’album 10 ans après ! Dès le premier titre AGRESSIVE EXTERMINATOR, le ton est vite donné, vos tympans vont être mis à rude épreuve, à coup de riffs bien ciselés. Suit ensuite le titre ROTTEN CREMATION, avec ses allures à la VENOM, pour débouler sur SKULLTHRONE, titre furieux qui donne sur un Black Death à tendance mélodique. Le morceau suivant, WHORE OF SODOM, va prendre une tournure Black Metal à faire pâlir plus d’une formation !!! Le solo est fabuleux, rien que ce morceau de 4 minutes et 16 secondes est un véritable rouleau compresseur, un seul mot : MORTEL !!!!!! Neuf morceaux d’une intensité redoutable, dont un SATAN’S CROSS qui clôture sous un tonnerre de pure sauvagerie musicale….

Le groupe n’est venu qu’une fois en Europe, en 2009, on espère une petite apparition sur une scène l’été prochain : l’invitation est lancée !

Il faudra donc compter sur NOCTURNAL GRAVES pour nous surprendre en 2018 !

 

 

Leave A Comment