Chronique de Pain of Mind – Neurosis

mardi/15/05/2018
140 Views

 

Album : Pain of Mind
Groupe : Neurosis
Label: Neurot Recording
Date de réédition: 25 mai 2018
Note: 13/20

Neurot Recording réédite le premier album de Neurosis « Pain of Mind » ainsi que « A Mind Is A Terrible Thing » du groupe Christ on Parade. Le design de l’artwork de Pain Of Mind a été mis à jour par Josh Graham (A Storm of Light) dans la tradition des disques précédemment réédités, et l’album a été remasterisé par Bob Weston à Chicago Mastering.

Découvrir le premier album d’un artiste comme Neurosis est toujours une expérience pleine de surprises et de doutes sur ce que l’on va entendre. Lorsque « Pain of Mind » sort, en 1987, Dave Edwardson avait dix-huit ans, Scott Kelly avait dix-neuf ans, Jason Roeder seize ans, Chad Salter, aîné du groupe, vingt et un, et d’après leurs dires ils étaient déjà tombés dans l’abîme de la dépression. L’album se présente comme le produit d’un mélange de rage et désespoir mêlés à une énergie brute, caractéristique du Hardcore. Une sorte de prise en main de leurs tourments pour les affronter et les recracher à travers des riffs percutants, des cris et du chant dans une cacophonie vocale parfois déroutante.

Les influences Punk Hardcore sont très prégnantes et l’intensité des titres ne faiblit jamais. La basse est particulièrement présente et entrainante et dans les riffs transparaissent toutes les inspirations du moment. Sur un morceau instrumental comme « Geneticide » on sent bien la touche Heavy Metal sur une base punk très classique.

« Black » présente les prémices d’une musique plus lourde, plus sombre avec un chant plus grave et posé. « Pain of Mind » saisit par l’urgence de la situation, qui se reflète aussi à travers des paroles. Ce sont des morceaux qui posent la question de la survie, qui encouragent à se réveiller pour prendre conscience de ce qui nous entoure et ne pas tout accepter. C’est aussi la thématique de « Life on your knees » avec son The power is within yourself, Take a hold of your life.

Neurosis est devenu un groupe incontournable et avant-gardiste de la scène Métal, nombreux sont les groupes qui se disent inspirés par eux comme Converge, Cult of Luna ou encore Amenra. Leur capacité à créer des ambiances tirant sur le désespoir comme sur l’espoir, des déversements apocalyptiques et des passages poétiques, tout en gardant une intensité et une puissance rares les sort du lot. En perpétuelle évolution, le groupe cherche à repousser leurs limites à travers une approche expérimentale. Ce voyage aux origines de leur musique est une manière de comprendre d’où ils viennent et quelles étaient les émotions brutes à la base de leur création. Cela vaut bien de tendre une oreille, même distraite.

Leave A Comment