Chronique de l’album Tamsinslikan – HAMFERD

vendredi/22/12/2017
426 Views

Groupe: HAMFERD
Album: Támsins likam
Date de sortie: 12 janvier 2018
Label : Metal blade records
Note : 13 /20

 

Les Iles Féroé, regorgeant de légendes folklores, sont caractérisées par leurs eaux fraîches au large des côtes scandinaves. HAMFERD vous raconte, dans cette ambiance glaçante, des histoires de marins disparus qui reviennent hanter vos nuits sous forme de créatures.

Pour la plupart d’entre vous ce groupe de Doom Metal reste inconnu au bataillon !!!!

Les membres sont originaires de TORSHAVN, et est certainement l’unique formation de cette île à avoir son Wikipédia ! Le groupe est composé de huit musiciens, accompagnant une voix growl qui se mélange avec une voix plus lyrique, voire soprano, afin de mieux vous transporter dans une ambiance morbide, qui appelle l’auditeur vers des contrées arctiques remplies de légendes scandinaves.

En 2002, HAMFERD gagne la fameuse Wacken Battle, qui permet au groupe de participer à la grande messe annuelle du Metal à Wacken. Après un mini LP, un véritable premier album sort en 2013 (EVST) – et il en a surpris plus d’un !! – avec un son unique et une personnalité propre, qui caractérisent ce futur grand du Doom Metal. Effectivement cette année-là, on se disait que le groupe allait grimper dans le style et que le potentiel de HAMFERD était énorme.

Mais à force de sombrer dans le Doom ultra cliché, l’auditeur commence à s’ennuyer fortement. La preuve est que, ce nouvel album, composé de six titres seulement, montre qu’à trop vouloir broyer du noir, la lassitude s’installe rapidement au fil des morceaux. Pourtant à l’écoute du premier titre, tous les ingrédients sont réunis ! HAMFERD donne dans le Doom bien glaçant qui à chaque note enfonce l’auditeur vers un voyage au-delà des mers froides du nord. Cela se confirme par la suite : on constate que les parties à voix growl, se démarquent par rapport aux passages plus théâtraux et ceux avec cette voix lyrique, qui peut agacer par moment.

Je dois avouer être un peu désorienté à l’écoute d’un tel album. Il faut vraiment prendre le temps de l’écouter, voire de l’apprivoiser. Malheureusement, après de nombreuses écoutes, il est difficile de me faire une idée bien précise de mon ressenti !! Seul l’avenir le dira !

Je vous recommande tout de même de regarder le clip qui va promouvoir l’album : Frosthvarv pour vous faire une idée ! Ce morceau résume à lui seul l’œuvre de ce groupe unique.

Fan de légendes et de mythes féroïens, l’album Támsins likam est pour vous !

Le groupe fera un passage à Paris en février 2018, l’occasion de se faire une meilleure idée du potentiel de HAMFERD.

Tags

Leave A Comment