Chronique de l’Album Silent Witness – Aeolian

dimanche/07/10/2018
199 Views

Groupe : Aeolian
Album : Silent Witness
Label : Snow Wave Records
Note : 19/20

 

Nouvelle formation qui nous vient de PALMA DE MAJORQUE, magnifique ville balnéaire du sud de l’Espagne, où il fait si bon de vivre avec un temps ensoleillé pratiquement à l’année. Jamais aurait on imaginé prendre une claque avec certainement une des grosses sorties de l’année.

 

Pour un premier album, nos espagnols de AEOLIAN on fait très fort. Cela doit vous rappeler ces groupes qui dès leur premier pas dans le monde de notre chère musique sortent un premier disque qui devient culte !!!

Et après !!! comment faire pour dépasser le maître ? Pour AEOLIAN seul l’avenir nous le dira. En attendant jetez-vous sur ce putain d’album, et je pèse mes mots !!! Là où certaines formations sombrent dans un effet répétitif et san  réel intérêt,  AEOLIAN arrive avec un des meilleurs albums de

Death metal mélodique. C’est simple! “Silent witness » est un disque créatif, réfléchi et vraiment unique. Un savant mélange de Death, de Black ponctué de prog !!!!

L’album que IN FLAMES aurait aimé sortir, nos espagnols sont passés maîtres !!!!

Dès l’ouverture de l’album avec ‘’immensity’’ le son vous prend à la gorge. Les cris se mélangent parfaitement avec ce côté Black, et des passages d’une mélancolie unique…un grand moment d’écoute, croyez-moi !!!! Laissez-vous emporter par ce titre…quitte à le réécouter.

‘’The end of ice ‘’ et son début agressif sous une voix déchaînée se trouve être un morceau ultra puissant. Sûrement le plus intense de l’album.

Et cela continue avec’’chimera’’et son début à la AMON AMARTH, la voix de PEREZ affiche une immense variété de techniques, respect !!!

On pense de suite à des groupes Pagan comme ARKONA sur ‘’my stripes in sadness’’ ou AMORPHIS, encore un immense moment où ce morceau vous prend les tripes.

Tout ce début de ‘’silent witness ‘’ fait penser de suite à un tableau où la nature nous entoure, ce que la race humaine ne respecte rien…avec en arrière-plan des tonnerres et le bruit du vent qui vont vite se réveiller pour finir dans la fureur.

A savoir que AEOLIAN ne parle dans ses textes que de l’importance de l’environnement, de notre vielle planète et les effets négatifs de notre société actuelle.

Écouter ‘’return of the wolf King‘’ avec ce début en acoustique, pour continuer sur des riffs d’une mélodie vraiment unique…l’intensité de ce morceau est surprenant, et on en redemande…

En conclusion 12 titres de pur Death metal redoutables.

Ne passer pas à côté d’un tel album… ce serait dommage !!!!

Décidément 2018 restera une excellente année, un cru exceptionnel en sorties de disques, le référendum sera difficile……..

 

Tags

Leave A Comment