Chronique de l’album Ave,Rex,Ivdaeorvm – Katari

lundi/07/05/2018
235 Views

Groupe : Katari
Album :  Ave, Rex, Ivdaeorvm
Label:  From deepest records
Note :  16/20

KATARI signifie serpent dans la langue aymara de l’empire Inca. Ce groupe de Black Metal primitif est basé à Huanuco au Pérou. La bande est composée de deux membres : Evilord et Assassin. Fondé en 2006, le groupe KATARI n’a sorti que des démos plus ou moins intéressantes : on ne retiendra que celle de 2013, AT PEACE, où le duo va donner dans un Black Metal très Old School, dont les influences s’étendent jusqu’au milieu des années 80 sont Sodom ou Mortem, l’unique groupe du Pérou que je connaisse.

Depuis, silence radio, pour enfin en 2018, nous sortir leur véritable premier album intitulé AVE, REX, IVDEORVM, composé de neuf titres, qui sort chez From Deepest Records.

Ne vous attendez pas à trouver au long de ces neuf morceaux, une quelconque mélodie !!

KATARI donne dans un Black Metal bestial, poussé à l’extrême sur des riffs de guitares rudimentaires, plutôt simplistes, mais qui par moment vont faire leur effet sur des morceaux comme BORN FOR EVIL ou FUCKED BY SERPENT.

Le titre d’ouverture est assez jouissif, où on a l’impression d’avoir à faire à la suite du fameux AT WAR WITH SATAN de VENOM. Un Black’n’roll assez epique au niveau de la batterie et du hurlement dans la voix. Voilà une jolie mise en bouche assez surprenante !!!!

Déboule ensuite le titre EXTERMINATION, d’une efficacité mortelle ! Un véritable rouleau compresseur ! Personnellement, je ressens plutôt des influences du côté de la scène norvégienne, comme DARKTHRONE ou MAYHEM.

BORN FOR EVIL est particulièrement convaincant, sur un démarrage d’un riff Thrash, sali au black avec au milieu, un solo à tendance maléfique.

Je suis plutôt surpris par certaines prises de risque au niveau des solos de guitares, qui vont par moment donner vers un Death Metal fort réussi et vite débouler sur un Black’n’roll jouissif à souhait.

Cela se ressent sur un titre comme BLACK METAL THORNS. Pour finir, on trouve le morceau INCLEMENCY, avec ses guitares saturées et ses airs de fin du monde, qui nous fait penser que l’Apocalypse n’a jamais été aussi proche.

Voilà une excellente découverte que je recommande à tout fans de black metal primitif.

Je souhaite juste à l’avenir, une meilleure production au niveau du son, en espérant pour eux de trouver rapidement un producteur pour leur deuxième album, que j’attends déjà avec impatience !

Tags

Leave A Comment