HOT on the rocks!
Interview de Fractal Universe (dimanche/13/10/2019)
Interview de Shaârghot (jeudi/10/10/2019)
Interview avec Elodie Sawicz (mercredi/25/09/2019)

Interview avec Mikey Demus et Arya Goggin de Skindred

mercredi/17/07/2019
191 Views

Interview avec Mikey Demus (Guitare) et Arya Goggin (batterie) de Skindred au Hellfest 2019.

ANR: Comment vous sentez-vous après votre 3ème show au Hellfest ?

Mikey Demus: C’était génial ! Ce festival est incroyable, le public français est incroyable et le temps est magnifique. On aurait aimé être là plus tôt mais on a été dans un rush de dingue pour arriver ici. On était bloqué à Paris et on a failli manquer notre show !

ANR: Votre dernier album « Big Tings » est sorti l’année passée. Comment ont été les retours pour celui-ci ?

Mikey : On a eu des bons retours je pense. (S’adressant au batteur) Qu’est-ce que tu en penses ? Ho attends, on est en live sur Instagram en ce moment ! On fait une interview dans l’interview ! (Ndlr : je n’avais en effet pas réalisé tout de suite que votre humble serviteur était filmé par le facétieux batteur).
La réception était bonne même si certaines personnes ont trouvé que quelques chansons étaient assez différentes de ce qu’on pouvait trouver sur les précédents albums. Mais on a vraiment pris du bon temps à le composer et l’enregistrer. On est passé par le Real World studios de Peter Gabriel en Angleterre et ça a été une fantastique expérience. On est vraiment content de cet album et on pense déjà au suivant maintenant.

ANR: Comparé aux 2 précédents albums qui étaient sortis à peine 1 an d’intervalle (Kill the power et Volume), vous avez pris plus de temps pour sortir « Big Tings ». Est-ce quelque chose que vous avez fait volontairement ? Quel impact cela a-t-il eu sur la création de ce dernier album ?

Arya Goggin: En fait, c’est une idée fausse. C’est vrai que les dates de sortie de ces 2 précédents albums sont espacées d’un peu plus d’un an mais « Kill the power » était déjà fini et dans les mains du label depuis un an et demi avant sa sortie. Nous avions donc déjà commencé à bosser sur « Volume » et celui-ci est sorti assez vite après Kill the power simplement parce que nous avions déjà travaillé 2 ans dessus.
Là, on a déjà commencé à travailler sur le suivant mais, pour être honnête, je n’aime pas trop composer en tournée. On a essayé mais je n’aime pas trop ça. Tout simplement parce que j’ai envie de vraiment profiter de ces tournées, de m’amuser pendant les shows et de ne pas rusher le prochain disque. Si le gens doivent attendre un peu plus longtemps, tant pis, ils attendront.

ANR: Si vous en avez le temps, il y a-t-il des groupes que vous voulez voir ce weekend ?

Arya : Oh oui, il y a des groupes que je veux voir ! Je veux voir Def Leppard, Whitesnake, ZZ Top, Eagles of Death Metal, Architects… On a loupé Will haven vu qu’on avait commencé les interviews. J’aimerais voir Cradle of Filth, Kiss, etc. Il y a pas mal de groupes qu’on aimerait voir mais on repart ce soir pour la Croatie.  On a une sacrée route à faire, plus de 1200 miles (1600 km) !

ANR: Vous êtes actifs depuis plus de 20 ans maintenant avec 7 albums sortis. Quel est votre ressenti sur l’évolution du groupe ?

Arya : Tu sais, c’est un style de vie privilégié. On ne prend rien pour acquis et c’est quelque chose qu’on respecte. Le fait de voir que les gens sont toujours intéressés par nos albums et qu’ils viennent nous voir en concert. Tout ça, c’est un vrai privilège : pouvoir continuer à jouer pour un public, discuter avec des gens qui s’intéressent au groupe, etc.
Honnêtement, on fait ça depuis tellement longtemps, je ne pense pas qu’on saurait faire quoique ce soit d’autre.

ANR: Il y a-t-il quelque chose que vous n’avez pas encore fait avec le groupe que vous aimeriez faire ?

Mikey : On aimerait faire quelque chose plus Reggae ou faire un album acoustique mais ça prend beaucoup de temps et le temps est vraiment précieux pour nous. On essaye donc de se concentrer sur ce qui fonctionne le mieux pour nous, sur notre truc principal. L’album passe vraiment bien dans les radios et on va essayer de se développer encore plus.

ANR: J’avais eu l’occasion de vous demander, lors de notre première interview, quel était un de vos souvenirs les plus dingues en tournée et vous m’aviez raconté qu’on vous avait jeté un poisson sur scène (!)

ANR: Avez-vous une autre anecdote dingue pour moi ?

Arya : Une histoire très fun est arrivée au Hellfest il y a quelques années justement. ZZ Top jouait et on voulait voir le show sur le côté de la scène. Le problème, c’est que tous les accès étaient bloqués, même pour les autres groupes. On s’est pointé devant la sécurité et on a prétendu que Mikey était le fils de Billy Gibbons et ils nous ont cru ! (Ndlr, vu le look du guitariste, c’est presque crédible). On a même eu droit à des excuses de la sécurité « Ho Monsieur Gibbons, we are so sorry ».  Bon, on a fini par se faire griller et on s’est fait sortir mais c’était très drôle !

Leave A Comment