Chronique World In Collapse – Affront

vendredi/31/05/2019
295 Views

Groupe : Affront
Album: World In Collapse
Date de sortie : 16 avril 2019
Label : Polymorphe Records
Note : 16/20

Si on vous dit « Brésil » et « Metal », la majorité d’entre vous pensera certainement à Sepultura, indéniablement le plus célèbre groupe Metal brésilien. Mais le pays du futebol a aussi donné naissance, notamment dans les années 80, à de nombreux autres groupes de Thrash qui valent le détour.

Certes, le trio Affront qui nous intéresse aujourd’hui est né en 2016, mais ses membres ont été fortement inspirés par la scène Thrash brésilienne. A noter que le batteur Leghor Supay (de son vrai nom Rafael Lobato) a pas mal bourlingué, passant par près d’une dizaine de groupes avant de monter Affront avec Marcelo França en tant que bassiste/chanteur et Rafael Rassan à la guitare.

« World In Collapse » est leur 2ème album, après le plutôt moyen « Angry Voices » en 2016. Et les bougres ne font pas dans la dentelle cette fois-ci ! En résumé : un Thrash bien bourrin, une batterie bien headbangante (j’adore ce mot !), un chant proche du growl et surtout des paroles dans l’air du temps, mettant en avant les travers du monde actuel (changement climatique, écarts de richesses, guerres…).

L’album démarre avec le bien nommé « Dirty Blood », qui après une courte intro à la guitare acoustique, nous jette dans le bain Thrash de façon bien violente ! Des coups de caisse claire hyper rapides, un solo qui fleure bon le Thrash des 80s, un chant crié qui, sans l’entrainement adéquat, éclaterait les cordes vocales de n’importe qui… Bref, Affront n’est pas là par hasard ! 

Le rythme se veut un peu plus groovy sur les titres « Your Lies Your Fall » et « Favelas Senzalas », ce qui fait du bien à la nuque, on ne va pas se le cacher. Mais rassurez-vous, les amateurs de brutalité en ont pour leur argent, les passages hyper rapides agrémentant chaque morceau de façon plus ou moins subtil. Coup de cœur personnel pour le titre « Moment To Hate », dans lequel le solo ralentit un peu le rythme mais donne vraiment des frissons tellement l’enchainement des notes est propre, avant de revenir sur le riff principal qui plairait sans aucun doute à Dave Mustaine.

L’album se laisse vraiment écouter d’une seule traite avec plaisir (certes, seulement 35 minutes), on oscille entre un bon vieux Thrash et des passages plus groovy, les riffs rappelant parfois Pantera (comme sur le si bien nommé « Violence »). Les solos de guitare viennent à chaque fois ponctuer les chansons de manière singulière, on voit bien qu’un soin tout particulier a été apporté à la composition et la structure des morceaux. Une note harmonique n’est jamais là par hasard, elle vient forcément ponctuer un bon gros blast beat ou conclure un refrain en se mêlant aux cris de Marcelo França.

Si vous êtes fan de Thrash, jetez-vous sur cet album ! En l’écoutant, vous penserez à tous les circle pits que vous pourrez lancer si vous voyiez Affront en live ! Un album superbement bien écrit (les paroles donnent vraiment envie de lancer une révolution !), très bien produit et surtout qui n’est pas sans rappeler les grands classiques Thrash des 80s. Big up au dernier titre « Mazurka Villa Lobos », 2 minutes d’arpèges à la guitare sèche rappelant l’intro de l’album, signifiant ainsi que la boucle est bien bouclée sur cet excellent « World In Collapse ».

https://www.facebook.com/affrontmetal/

Leave A Comment