Chronique de Sleepmakeswaves – Made of Breath Only

mercredi/07/06/2017
773 Views

Groupe : Sleepmakeswaves
Album : Made of Breath Only
Label :  Pelagic Records
Sortie : 24 mars 2017

 

Sleepmakeswaves est un groupe de post-rock australien fondé en 2006. Le morceau « It’s Dark, It’s Cold, It’s Winter » (de l’album « Sleepmakeswaves ») sorti en 2012 lui a valu une certaine renommée internationale auprès des amateurs du genre. En parlant du genre, très différent de ce que l’on trouve sur la scène metal : c’est un mélange entre musique électronique et rock alternatif.

Le groupe ne se contente pas de cela et nous offre volontiers un mélange avec l’ambient, le space rock et le rock progressif. L’ambiance est amenée dès l’intro de manière progressive et brutale sur la fin. L’électronique reste très présent, à l’instar des instruments.

On découvre alors un monde qui nous plonge peu à peu dans la mélancolie. On ressent sur certains morceaux le froid et le calme hivernal. On devine aux titres de l’album que ce dernier fait référence au réchauffement climatique, sujet pris à cœur par Sleepmakeswaves.

Force est de constater que le groupe ne cesse d’explorer de nouveaux horizons au fil de ses albums. Que ce soit en ajoutant une touche de dub ou d’avant-garde électronique. Nous ne sommes pas non plus dans la technique absolue, mais on se laisse facilement bercer. Ces riffs sont simples, efficaces, et seront là, la majorité du temps pour vous mettre dans le bain.

Moins connu que God is an Astronaut ou If these trees could talk, le groupe garde néanmoins sa propre identité. On ressent également les influences de Mogwai ou Explosions, adaptées à leur style. L’album reste très abouti dans l’ensemble et nous donne cette impression de surélévation (à moins que ça soit ma pinte).

Malgré la nostalgie et la sensation d’un horizon lointain, l’album est idéal si vous bossez dans un bureau. Il décontracte, sans influer sur votre concentration : c’est testé et approuvé !

Si tu ne connais pas trop l’univers du post-rock, je te conseille de jeter un œil sur son bandcamp : https://sleepmakeswaves.bandcamp.com/

Leave A Comment