Interview d’IMMORTALIZA apres l’expo ROCK ON aux Furieux Mars 2013

jeudi/21/03/2013
552 Views

Après une longue pause je reviens au sein de mon webzine adoré, et je suis de retour pas pour n’importe quel événement, il s’agit en effet de l’expo photo de notre Lizouille qui fut notre photographe.
L’expo a lieu aux furieux, un endroit qui doit certainement causer aux parisiens!
Cette expo présente un peu plus d’une trentaine de clichés avec un nombre tout autant différent d’artistes. On voit que Liza n’a pas froid aux yeux et voyage un peu partout en Europe pour immortaliser des moments uniques et partager sa passion, vous y verrez des photos de petites salles comme le Trabendo en passant par de plus gros événements tel que le Graspop.
Vous aurez le plaisir autour d’une bière d’admirer des photos de Doro, Asphyx, My dying bride en passant par Steel Panther et bien d’autres encore.
Que vous dire de plus à part vous inviter vivement à aller jeter un coup d’œil à l’univers de Liza, je vous promets que vous passerez un super moment métal !

Pour finir voici une petite interview de Liza pour en savoir un peu plus sur elle.

· A quel âge as-tu commencé la photo ?

Je me suis intéressée à la photo le jour où j’ai eu entre les mains un vieil appareil argentique datant à peu près de mon âge. Il appartenait à mon ancien compagnon qui l’utilisait lors de ses randos en montagne. La nature, les zozios, c’est pas trop mon truc. J’ai donc vite séquestré le gars et chourré l’engin pour l’amener avec moi dans des salles obscures où seules les guitares chantent. C’était en 2005/2006. Depuis je suis passée au numérique…Et j’ai libéré le gars bien sûr !!!

· Comment t’es venu cette pour les photos de concert?

J’ai juste essayé et je n’ai plus voulu arrêter. C’est dans les fosses ou photo-pitt de concert de métal que j’ai rencontré des photographes professionnel(le)s qui m’ont inspirée/soutenue. J’ai été enrôlée ensuite pendant deux ans chez Art’N Roll. Mais eux c’est dans un bar que je les ai rencontrés hé hé !! Mes deux amis qui ont créés le site Immortaliza sont des métalleux ardents. Enfin bien sur j’aime cette musique mais surtout en live. Que dire de plus. Ça m’éclate ? Oh que oui !!!!

· As-tu d’autres projets photo autre que les concerts?

Pas pour le moment.

· Quel est ton meilleur souvenir en tant que photographe?

My Dying Bride au Bloodstock festival UK en 2006. Ma première série correcte au bout d’un an de travail en argentique ha ha !!! Ces clichés ont décorées mon salon pendant longtemps. Mais mon nouveau compagnon, que je séquestre aussi, en avait marre de voir leur g……donc bye bye les photos. Pour être plus sérieuse, ma rencontre avec Carnivore et feu monsieur Peter Steele en 2007 à Londres reste en tout point mon meilleur souvenir.( cf. Hard Rock Magazine janvier 2008 ?).

· Comment as-tu choisi les cliches pour l’exposition aux furieux?

Ce fut une belle prise de tête. J’ai exposé surtout des photos récentes « parues » sur Immortaliza bien sûr mais aussi quelques clichés inédits plus ou moins « anciens ». J’ai axé une partie de l’expo sur les expressions de la rage, sa dynamique du corps ou son brouhaha intérieur. J’ai choisi aussi des artistes féminines qui n’ont pas peur de faire dégouliner leur mascara sous les projecteurs (quand elles en portent …)

· Un petit mot à rajouter?

Merci à toi et à Art’N Roll pour cet interview. Allez tous faire un tour au bar les Furieux.

Merci à Pascal HV.
A bientôt.

Leave A Comment