HOT on the rocks!
Interview de Fractal Universe (dimanche/13/10/2019)
Interview de Shaârghot (jeudi/10/10/2019)
Interview avec Elodie Sawicz (mercredi/25/09/2019)

OUÏ FM – Bring The Noise part I: ANATHEMA + KIDS IN GLASS HOUSES + LAZYWALL, 29 Novembre @ la péniche Petit Bain

jeudi/01/12/2011
434 Views

Nous arrivons sur les quais et découvrons la péniche « Petit Bain », il est encore tôt mais il y a déjà du monde qui attend. Vers 19h45 nous entrons, et je me rends compte de la petitesse de la péniche (qui a tout de même une sorte de pit-photo sur les côtés de la salle, légèrement surélevé), j’espère que le son ne sera pas mauvais.

A 20h00 Nicolas, animateur pour l’émission « Bring The Noise » sur OUÏ fm, nous présente le groupe qui va arriver sur scène : LAZYWALL, groupe de 6 Marocains, qui a l’air d’être son petit coup de cœur.

Leur entrée en scène se fait sans intro, ils arrivent et nous balance leur rock teinté de sonorité orientale, grâce au joueur de luth et au chant arabe très justement disséminé tout le long des chansons. Le public est déjà acquis à leur cause, puisqu’il reprend avec eux les refrains. Au début j’étais très réfractaire à leur musique mais finalement ils sont la bonne surprise de la soirée. Ils dégagent une très bonne énergie, bougent bien et gèrent sans soucis leurs instruments. De plus ils bénéficient d’un bon son et de bonnes lights, ce qui aide à apprécier leur show.

Ils nous quittent après un set de 30minutes, en remerciant le public et les organisateurs, et en indiquant que nous pouvons aller chercher leur dernier album gratuitement au vestiaire.

Les techniciens s’affairent sur la scène pour changer le matériel.

Nicolas réapparait à 21h00 pour nous présenter KIDS IN GLASS HOUSES et les 5 Gallois font leur entrée. Le public a changé, il y a maintenant beaucoup de jeunes devant la scène. Leur rock alternatif à l’air de plaire aux plus jeunes de la salle, et ca bouge un peu. Mais je trouve leur attitude un peu trop pop-rock.

Le chanteur est très communicatif avec le public, il descend même dans la salle pour demander aux gens de faire une sorte de mini-circle pit autour de lui. Pour résumer un bon son, une bonne communication, mais je n’accroche pas avec le coté teen du groupe. Ils sortent de scène à 21h45. Et le balai des techniciens reprend. A 22h15 Nicolas revient pour remercier les gens qui ont travaillés sur le festival, remercier les sponsors et nous présenter la tête d’affiche de ce soir ANATHEMA. Il n’y a pas de batterie sur scène, j’en déduis donc qu’ils jouent en acoustique, ce qui est loin de me ravir. Le public change de nouveau, la moyenne d’âge a pris quelques années.

Une intro saccadée se fait entendre, malheureusement un pain l’interrompt, mais elle est reprise, rejoint par le reste du groupe.

Toute une ambiance ce met en place, les lumières rouges et violettes créent une atmosphère intimiste qui colle parfaitement avec le jeu en acoustique du groupe. Le public est ravis de ce cocon formé entre eux et le groupe, malheureusement nous sommes pas mal à ne pas avoir réussi à entrer dans la bulle. A l’instar des deux groupes précédent, ANATHEMA a fait tout le concert avec un buzz continue en fond…. Vraiment dommage… Ca ne semble pas déranger les premiers rangs qui sont en pleine communion. Le concert se termine après 1heure de spectacle. Le public se disperse rapidement après de chauds remerciements.

Je quitte le Petit Bain, en restant un peu sur ma faim, mais agréablement surprise par ce que cette salle peu offrir.

 

http://lazywall.com/

http://www.kidsinglasshouses.com/

http://www.anathema.ws/

Leave A Comment