DARKEST HOUR -> The Human Romance

mardi/22/02/2011
496 Views

Darkest Hour

Style : Metalcore / Death Mélodique

 

Les prolifiques Darkest Hour sont de retours avec ce 6ème album au poétique nom de Human Romance. Après avoir opéré 10 ans chez Victory Records (Carnifex, Emmure, Ill Niño), les voila chez l’excellent Century Media Records (Arch Enemy, Emepror, Opeth), une promotion ? Une reconnaissance plus importante pour ce groupe devenu une valeur sûre du Metalcore dans le monde ? Quoi qu’il en soit la production est assurée par une pointure dans le Death Mélodique à savoir Peter Wichers le guitariste de Soilwork, collaboration qui se ressent bien évidemment à l’écoute du disque. Ce dernier est dans sa globalité beaucoup plus mélodique et donc beaucoup moins rageur que The Eternal Return le précèdent opus. La voix de John Henry est un peu moins sale, comme je m’étais innocemment habitué avec le très bon Undoing Ruin sortie en 2005. Cependant, aucune partie n’est en chant claire (et heureusement). Le quintette nous a toujours habitués à quelques changements au fil des albums mais les compositions gardent tout de même une bonne dose d’agressivité. Tel que « The world engulfed In flames » : belle intro pour un morceau qui possède beaucoup d’énergie et qui met les fans d’accords. Nous serons quelque peu envoûter par « Terra solaris » qui contient de magnifiques mélodies, limite riff rock. Morceau un peu long mais qui fait beau gosse : à écouter dans sa voiture avec une nana. A noter « Terra Nacturnus » qui lui est un prélude plein d’émotion, charmante introduction à The Human Romance qui est certes à mon goût un bon album mais qui m’a laissé un peu sur ma faim.

http://www.myspace.com/darkesthour

By Djé.

Leave A Comment